Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 04:39

 

 

4c9df.jpg

 

Capture-d-e-cran-2014-05-14-a--13.39.27.png

 

GARDIENS : Landreau plutôt que Ruffier

Hugo Lloris (Tottenham), 27 ans, 54 sélections, 1 Coupe du monde (2010)
Pour sa deuxième saison sous les couleurs de Tottenham, l'ancien Lyonnais a été fidèle à lui-même : souvent décisif en dépit d’une défense passoire. Comme Mandanda, il va prendre part à sa quatrième grande compétition, la troisième en tant que titulaire. Capitaine des Bleus, il espère profiter de ce Mondial pour effacer "la frustration" de 2010. 

Steve Mandanda (Marseille), 29 ans, 16 sélections, 1 Coupe du monde (2010)
Le portier de l’Olympique de Marseille va disputer sa quatrième grande compétition après l’Euro 2008, le Mondial 2010 et l’Euro 2012. La quatrième dans un rôle de doublure. A l’image de son équipe, il s’est montré moins déterminant cette saison. Mais ses performances lui ont tout de même valu d’être une nouvelle fois nommé aux Trophées UNFP.

Mickaël Landreau (Bastia), 34 ans, 11 sélections, 1 Coupe du monde (2006)
Après avoir manqué sur le fil l’Euro 2008, le Mondial 2010 (il faisait partie des 30 joueurs appelés par Raymond Domenech), mais aussi l’Euro 2012, Mickaël Landreau va (enfin) disputer de nouveau une grande compétition avec les Bleus avant de mettre un terme à sa carrière. Comme en 2004 et 2006, celui qui a honoré sa première cape le 3 juin 2011 devra toutefois se contenter d’un statut de troisième gardien.

DEFENSEURS: Digne préféré à Clichy

Laurent Koscielny (Arsenal), 28 ans, 14 sélections
Lui plus que les autres a dû se demander s’il allait pouvoir prendre part au Mondial. Alors que les Bleus se trouvaient au bord du précipice après le barrage aller en Ukraine, le défenseur d’Arsenal savait déjà qu’il ne pourrait pas prendre part au match retour en raison de son expulsion à Kiev. En écopant seulement d’un match de suspension, il peut s’estimer heureux. Les Bleus aussi. A 28 ans, il apparaît comme le défenseur central le plus régulier.

Mathieu Debuchy (Newcastle), 27 ans, 19 sélections (2 buts)
Il a vécu une saison compliquée avec Newcastle. Mais il reste un joueur incontournable de l’équipe de France, dont il défendait déjà les couleurs lors de l’Euro 2012. Même s’il a lui-même conscience que rien n’est figé, il semble avoir pris le dessus sur Bacary Sagna au poste de latéral droit.

Bacary Sagna (Arsenal), 31 ans, 38 sélections, 1 Coupe du monde
Après avoir manqué l’Euro 2012 sur blessure, Bacary Sagna a logiquement été retenu par Didier Deschamps pour ce Mondial, quatre après celui disputé en Afrique du Sud. Pour sa dernière saison avec Arsenal, l’ancien Auxerrois a fait preuve de régularité. Suffisamment pour convaincre le sélectionneur de l’installer dans la peau d’un titulaire ?

Mamadou Sakho (Liverpool), 24 ans, 16 sélections
Il a changé de dimension le 19 novembre dernier en inscrivant un doublé face à l’Ukraine lors du barrage retour. Depuis, le défenseur de Liverpool a vu sa deuxième partie de saison être plombée par une blessure à la cuisse droite. Malgré l’incertitude qui a longtemps entouré la date de son retour, Deschamps n’a jamais semblé douter de sa présence dans les 23.

Raphaël Varane (Real Madrid), 21 ans, 5 sélections
Dans l’esprit d’Ancelotti, il devait vivre sa troisième saison madrilène dans la peau d’un titulaire. Mais comme trop souvent depuis le début de sa jeune carrière, Raphaël Varane a dû composer avec de nombreux pépins physiques. Principale conséquence : l’ancien Lensois n’a disputé qu'une poignée de matches en Liga. A 21 ans et du haut de ses cinq sélections, il va connaître sa première grande compétition avec les A.

Eliaquim Mangala (FC Porto), 23 ans, 2 sélections
Sa première compliquée en Uruguay, il y a un an, avait convaincu Didier Deschamps de rappeler l’expérimenté Eric Abidal. Depuis, le défenseur de Porto a fait le yo-yo : il était en Belgique, en Géorgie et en Biélorussie. Mais il a manqué la double confrontation face à l’Ukraine en barrages. Profitant de la méforme d’Abidal, il était revenu au meilleur moment : face aux Pays-Bas début mars. En raison du forfait de dernière minute de Laurent Koscielny, il avait honoré sa deuxième sélection (et deuxième titularisation) aux côtés de Varane.

Patrice Evra (Manchester United), 32 ans, 55 sélections, 1 Coupe du monde (2010)
Comme Lloris, Valbuena et Ribéry, Patrice Evra a une revanche à prendre. Lui peut-être encore plus que les autres. Capitaine des Bleus lors de la mutinerie de Knysna, le latéral gauche reste un cadre, en témoigne son intervention devant le groupe à la mi-temps de Biélorussie-France au mois de septembre 2013. Malgré une saison moins aboutie avec MU, il reste indiscutable faute de réelle concurrence à son poste.

Lucas Digne (Paris-SG), 20 ans, 1 sélection
Malgré un temps de jeu faiblard avec le PSG (13 titularisations en L1), l’ancien Lillois a doublé Gaël Clichy dans la dernière ligne droite. Potentiellement, le latéral gauche a tout (rigueur défensive, bonne qualité de centre) pour devenir le meilleur joueur français à son poste. En le prenant, Didier Deschamps a certainement l’Euro 2016 en tête.

MILIEUX: Mavuba peut rêver de Rio

Blaise Matuidi (Paris-SG), 27 ans, 20 sélections (1 but)
Le poumon du PSG et de l’équipe de France. S’il rayonne moins en sélection qu’en club, Blaise Matuidi reste une valeur sûre. Un joueur capable de jouer 90 minutes sur le même rythme. Présent à l’Euro 2012, mais blessé, il va disputer sa première «vraie» compétition internationale avec les Bleus dans la peau d'un double champion de France.

Paul Pogba (Juventus Turin), 21 ans, 8 sélections (1 but)
Didier Deschamps lui a donné sa chance le 22 mars 2013 face à la Géorgie. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que Paul Pogba a su la saisir en dépit d’une expulsion quatre jours plus tard face à l’Espagne. Après une première saison prometteuse avec la Juve (27 matches, 5 buts), il a confirmé au point d’être devenu aujourd’hui un premier choix pour Antonio Conte comme pour Deschamps.

Yohan Cabaye (Paris-SG), 28 ans, 27 sélections (2 buts)
Certainement le meilleur Bleu lors de l’Euro 2012, l’ancien Lillois présente la particularité d’avoir évolué dans deux clubs différents cette saison. Après une première partie de Championnat réussie et remarquée avec Newcastle, il a pris le risque de rejoindre le PSG cet hiver. S’il n’a pas retrouvé le même temps de jeu ni la même efficacité que chez les Magpies, il reste indispensable à la sélection.

Rio Mavuba (Lille), 30 ans, 9 sélections
A l’arrivée de Didier Deschamps, il incarnait le nouveau visage des Bleus, un possible capitaine à terme. Mais entre l’équipe de France et le milieu lillois, il semble écrit que l’histoire ne sera jamais simple. Alors qu’il ne figurait pas dans les petits papiers de Raymond Domenech et de Laurent Blanc, ce sont cette fois les pépins physiques qui l’ont éloigné de la sélection. Revenu juste à temps, il a également bénéficié du forfait de Guilavogui pour se faire une place.

Moussa Sissoko (Newcastle), 24 ans, 14 sélections
A l’image de Newcastle, sa saison n’a pas été simple. Capable d’évoluer au milieu comme sur le côté droit où Didier Deschamps l’a utilisé en Espagne, puis en Italie, l’ancien Toulousain présente l’avantage d’être polyvalent et de ne pas faire de vagues au sein du groupe. Appelé en Bleu pour la première fois en août 2009, officiellement international depuis le 10 octobre de la même année, il va disputer sa première grande compétition avec l’équipe de France.

Clément Grenier (Lyon), 23 ans, 2 sélections
Le milieu de terrain lyonnais est en passe de gagner sa course contre la montre. Handicapé pendant presque toute la deuxième partie de saison par un staphylocoque, Grenier est revenu juste à temps (contre Marseille, le 4 mai) pour postuler à une place dans les 23. La qualité de ses coups de pied arrêtés pourrait s’avérer précieuse pour les Bleus.

Mathieu Valbuena (Marseille), 29 ans, 30 sélections (5 buts), 1 Coupe du monde (2010)
L’un des éléments les plus réguliers et qui a donné le plus de satisfaction depuis la nomination de Didier Deschamps. Cela ne l’a pas empêché de devoir composer un temps avec la concurrence de Samir Nasri au poste de meneur de jeu, mais comme souvent avec lui, il a fini par sortir gagnant de son duel avec le Citizen. Dans le 4-3-3 que semble vouloir mettre en place Deschamps, il devra probablement se sacrifier et évoluer dans le couloir droit plutôt qu’en numéro 10, son poste de prédilection.

ATTAQUANTS: Rémy retrouve la famille

Karim Benzema (Real Madrid), 26 ans, 64 sélections (19 buts)
Après 1222 minutes de disette chez les Bleus, Karim Benzema a retrouvé le chemin des filets face à l’Australie le 11 octobre 2013. Depuis, l’attaquant du Real Madrid ne s’arrête plus. Remplaçant lors du barrage aller en Ukraine, il a regagné ses galons de titulaire au retour, inscrivant même un but. En club, sa saison a également été exemplaire : il a notamment dépassé la barre des 100 buts sous le maillot merengue.

Franck Ribéry (Bayern Munich), 31 ans, 80 sélections (16 buts), 2 Coupe du monde (2006 et 2010)
Sa présence parmi les 23 ne faisait aucun doute. Devancé par Cristiano Ronaldo et Lionel Messi lors de la dernière cérémonie du Ballon d’Or, Franck Ribéry est certainement – avec
Karim Benzema – le principal atout de l’équipe de France. Après moult tumultes dans la foulée du Mondial 2010, il a su reconquérir le public français par ses performances. Reste à savoir quel sera son niveau au Brésil après une fin de saison compliquée à titre collectif et individuel avec le Bayern.

Olivier Giroud (Arsenal), 27 ans, 26 sélections (5 buts)
Durant l’automne 2013, il a profité de l’inefficacité de Karim Benzema pour devenir temporairement l’attaquant numéro un de l’équipe de France. Auteur de 5 buts en 26 sélections, l’attaquant d’Arsenal a réalisé une saison plus que correcte sous le maillot des Gunners : 15 buts en 34 rencontres de Premier League. Il apparaît comme une alternative crédible à Benzema.

Antoine Griezmann (Real Sociedad), 23 ans, 1 sélection
S’il n’avait pas été suspendu de toute sélection nationale suite à sa virée nocturne avec les Espoirs, Antoine Griezmann n’aurait probablement pas attendu France-Pays-Bas au mois de mars dernier pour connaître sa première sélection. Utilisé à gauche et à droite par le sélectionneur, il avait rendu ce soir-là une copie propre qui l’avait toutefois laissé sur sa faim. Au Brésil, il aura l’occasion de la rassasier.

Loïc Rémy (Newcastle), 27 ans, 22 sélections (4 buts)
Capable d’évoluer sur tous les fronts de l’attaque, Loïc Rémy offre une vraie solution à Didier Deschamps dans le couloir droit. Il n’y avait pas brillé lors du barrage aller en Ukraine, mais ses prestations et son efficacité avec Newcastle ont convaincu le sélectionneur de misère sur lui. Ce Mondial sera pour lui l’occasion d’effacer le souvenir douleurs de l’Euro 2012 qu’il avait manqué sur blessure. Un crève-cœur.

LES SEPT RESERVISTES : Avec trois néophytes

Stéphane Ruffier (Saint-Etienne), 27 ans, 1 sélection, 1 Coupe du monde (2010)
Régulier depuis trois saisons avec Saint-Etienne, Stéphane Ruffier demeure donc le remplaçant du remplaçant du remplaçant. Présent face aux Pays-Bas début mars pour pallier le forfait de Landreau, il n'a pas pour autant bouleversé la hiérarchie établie en dépit de son excellente saison, sans doute meilleure, par exemple, que celle de Mandanda avec l’OM.

Maxime Gonalons (Lyon), 25 ans, 6 sélections
Il avait disparu de la circulation en  2013, mais les saisons quasi blanches d’Etienne Capoue et Josuha Guilavogui ont finalement conduit Didier Deschamps à penser à lui au dernier moment. Toujours aussi régulier et performant à Lyon, où il a certainement disputé sa dernière saison, il doit encore prouver qu’il peut franchir un palier en sélection.

Morgan Schneiderlin (Southampton), 24 ans, 0 sélection
Son nom était régulièrement revenu dans les discussions lors des dernières listes. Mais Didier Deschamps s’était jusqu’à présent refusé à le convoquer. Auteur d’une très bonne saison à Southampton au point d’être aujourd’hui dans le viseur de plus grosses écuries, Schneiderlin avait reçu dernièrement un signe encourageant qui l’a certainement incité à croire en ses chances : la FFF l’avait appelé pour connaître sa taille de costume.

Loïc Perrin (Saint-Etienne), 28 ans, 0 sélection
Pilier de l'AS Saint-Etienne et artisan de la très belle saison des Verts, Loïc Perrin se voit donc offrir la reconnaissance par Didier Deschamps qui lui offre la possibilité de sortir du statut de "bon joueur de club". Défenseur et capitaine exemplaire, ce Stéphanois pur jus n'avait jusqu'alors connu que les U18 et les Espoirs. Le voilà admis dans le gotha. Ou presque.

Benoit Trémoulinas (Saint-Etienne), 28 ans, 2 sélections
Comme son capitaine Loïc Perrin, réserviste comme lui, Benoît Trémoulinas a retenu l'attention de Didier Deschamps en accumulant les bonnes prestations en Ligue 1 qu'il a retrouvé en janvier dernier avec Saint-Etienne après une escapade au Dynamo Kiev qui aurait pu lui couter cher. Le latéral gauche formé à Bordeaux a donc dépassé Gaël Clichy dans la hiérarchie de ce poste dans l'esprit du sélectionneur.

Rémy Cabella (Montpellier), 24 ans, 0 sélection
Le Montpelliérain a été appelé pour la première fois en équipe de France au meilleur moment. S’il a connu un début d’exercice mitigé, à l’image de son équipe, l’arrivée de Rolland Courbis et son repositionnement en pointe l’ont remis en selle. Il a inscrit 14 buts et délivré 5 passes décisives cette saison.

Alexandre Lacazette (Lyon), 22 ans, 2 sélections
En affirmant courant avril que Didier Deschamps comptait sur lui, Rémi Garde avait d’une certaine manière vendu la mèche. Alors qu’il avait disparu de la circulation après la tournée en Amérique du Sud au mois de juin 2013, Alexandre Lacazette s’est invité à la dernière minute dans le groupe France. Sa convocation dans les 23 récompense son efficacité en club : avec 15 buts inscrits, il est le deuxième meilleur buteur français de L1 derrière André-Pierre Gignac.
lien de l'article link

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-23-7-pour-la-coupe-du-monde/464859

 

Lien de Photo de capture d'image: link

http://lebuzz.eurosport.fr/article/23-secondes-pour-23-bleus-en-un-gif_a2293/1

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc de Haguenau - dans Sport
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 10:24

3007585013_196f7675b7.jpg

 

 

Portable à haute dose : le danger se confirme

 

 

Le Parisien s’interroge : « Faudra-t-il bientôt apposer sur les téléphones portables cet avertissement à l'attention des accros du mobile ? ». Le journal fait savoir qu’« une nouvelle étude française [publiée dans la revue Occupational and Environmental Medicine] pointe une augmentation du risque de tumeurs cancéreuses chez ceux qui utilisent leur téléphone plus de 15 heures par mois ».
Le quotidien note ainsi qu’« après avoir mené une enquête épidémiologique auprès de personnes atteintes de méningiomes et gliomes (des tumeurs cancéreuses) en Gironde, dans le Calvados, la Manche et l'Hérault, les chercheurs ont établi un lien entre l'apparition de gliomes et l'utilisation massive, et pendant plusieurs années, du téléphone portable chez certains sujets ». Le journal rappelle que « les Français passent en moyenne 2h30 par mois pendus à leur portable ».
Le Parisien explique que « l'équipe de chercheurs de l'Institut de santé publique d'épidémiologie et de développement (Isped) de l'université de Bordeaux a observé une augmentation des risques de tumeur cérébrale au-delà de 15 heures d'appel par mois (soit une demi-heure par jour !), par rapport à des utilisateurs non réguliers ».
Le journal précise que « les risques de gliomes ou de tumeurs temporales sont plus élevés pour les utilisateurs professionnels (commerciaux, vendeurs...) vivant en zone urbaine ». Annie Sasco, médecin épidémiologiste, remarque ainsi que « le risque de contracter un gliome est multiplié par 2 pour les utilisateurs de longue durée d'un portable ». Le directeur de l'Isped, Roger Salamon, souligne pour sa part qu’« il faut raison garder. Cela ne veut pas dire que tous les gens qui téléphonent vont avoir une tumeur au cerveau ».
Le quotidien relève que « pour la présidente de l'association Priartem (Pour une réglementation des implantations d'antennes-relais de téléphonie mobile) [Janine Le Calvez], cette étude devrait au contraire pousser les autorités françaises à lancer une campagne nationale d'information et de prévention ».
« Même l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) reconnaît que «des interrogations sur la possibilité d'effets à long terme ne peuvent être écartées, particulièrement dans le cas d'utilisateurs intensifs» »,
poursuit Le Parisien.

Le quotidien ajoute que « l'Inpes rappelle par ailleurs que le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a classé «cancérogènes possibles» les champs électromagnétiques de radiofréquences, «y compris ceux émis par les téléphones portables et sans fil» ».

 

Laurent Frichet Médiscoop Tsavopresse 13 Mai 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc de Haguenau - dans Santé
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 05:30

10172688_10152389180562417_2245657282138575463_n.jpg

Vers davantage d'authenticité pour la réforme des régions:

-BONNETROUGELAND

-Ch'TILAND

-BOBOLAND

-CHOUCROUTLAND

-CORRIDALAND

-PASTISLAND

 

Reçu par mail

Partager cet article

Repost 0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 05:30

9532711554_53714d07d0.jpg

 

 

Retraite pas facile

 

C’est un vieux légionnaire qui part à la retraite après 30 ans de service.

 

Lors d’une de ses nombreuses missions, il a ramené un perroquet qu’il a tout naturellement appelé Coco et qui l'a suivi pendant toute sa carrière.

 

Une fois les portes du quartier Viénot franchies, il s’adresse à Coco et lui dit :

" ça y est Coco, on est à la retraite, pour de bon…"

" Oui chef ! ” répond le perroquet

" Coco, y’a plus de chef, c’est fini, tu entends ? "

" Oui chef ! "

 

Le vieux soldat soupire, monte dans le train et rejoint son nouveau chez lui en Ardèche. A peine arrivé, Coco se précipite dans la cour de la ferme et se met à hurler :

" Rassemblement compagnie ! Tout le monde en bas ! Magnez-vous le cul !!! "

Le légionnaire s’approche du volatile et lui dit :

" Coco, t’es sourd ou quoi, c’est fini, tout ça, on est civils, y’a plus de rassemblement, plus de chef,

plus de tout ça, on est civils maintenant !"

" Oui chef !!! "

L’homme souffle et retourne à ses occupations. La journée se passe normalement, sans autre incident.

 

Le lendemain matin à 07H15, une voix retentit dans la cour :

" Attention pour les couleurs ! Envoyez !!! "

L’homme ouvre la fenêtre et voit Coco en train de hisser les couleurs, les poules et les canards au garde-à-vous. Il hurle à son perroquet de venir le voir dans sa chambre. L’oiseau le rejoint d’un coup d’aile, tape à la fenêtre :

" Permission d’entrer ? "

" Viens Coco, écoute, c’est fini tout ça, y’en a marre de tes conneries, on est civils, enfonce-toi ça dans le crâne une bonne fois pour toutes, à la prochaine connerie de ce genre, je t’en colle une, compris ? "

" Oui chef !!! "

 

La vie reprend son cours, pas d’autre dérapage à déplorer. Un jour,sortant dans la cour, le légionnaire voit passer une poule complètement déplumée, puis un canard également déplumé.

En avançant, il constate que toutes les volailles qu’il croise n’ont plus une seule plume. Il entend des cris venant du poulailler, il se précipite, et là il voit Coco qui a chopé une poule et qui lui arrache toutes les plumes en hurlant :

" Quand je dis tenue d’été, c’est tenue d’été, bordel de merde !!!! "

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:28
     
 
       
L’Autriche a remporté le 10 mai 2014  à Copenhague le concours de l’Eurovision 2014 grâce au travesti, femme à barbe, Conchita Wurst et sa chanson «Rise Like A Phoenix».     
Drag Queen: Conchita Wurst - Rise Like A Phoenix (Austria) 2014 Eurovision

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc de Haguenau - dans VIDEO
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 10:30

A l'occasion des Saints de glace, je republie mon article de 2010, toujours d'actualité.  

 

20130505 121919

 

Saints de glace

Les saints de glace sont traditionnellement fêtés les 11, 12 et 13 mai de chaque année. D'après les croyances populaires d'Europe du nord de la mer Méditerranée, saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais sont ainsi implorés par les agriculteurs et mis à contribution pour éviter l'effet sur les cultures d'une baisse de la température qui s'observe à cette période et qui peut amener une période de gel (phénomène de la lune rousse).

On observe également des zones de gelées (région Alsace) jusqu'au 25 mai

(Sainte Sophie). Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

La plupart des calendriers mentionnent actuellement d'autres saints à souhaiter ces jours-là : Estelle, Achille et Rolande. Le changement date de 1960. L'Église catholique romaine a décidé, alors, de « remplacer » les saints associés aux inquiétudes agricoles (réminiscence de paganisme au regard du Vatican) par d'autres saints et saintes qui n'auraient aucun lien avec ces croyances populaires.

 

« Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »

 

« Saint Servais, saint Pancrace et saint Mamert font à trois un petit hiver. »


Liste des saints

Saint Mamert, fêté le 11 mai, remplacé par sainte ESTELLE.
Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, a institué les Rogations, qui signifient prières de demande liturgique. Il ordonna 3 jours de prières contre les calamités, juste avant l’Ascension.
Saint Pancrace, fêté le 12 mai, remplacé par saint ACHILLE.
Neveu de Saint-Denis martyr, mort en 304 à l'âge de 14 ans. C'est le patron des enfants.
Saint Servais , fêté le 13 mai, remplacé par sainte ROLANDE
Servais, évêque de Tongres en Belgique (mort en 384), aurait subi le martyre à Milan avec son frère Portaux. Il fut le premier à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par saint Onésime et aujourd'hui par sainte Rolande. (Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de Saint Servais).

Aux trois premiers saints, certains rajoutent également saint Boniface (14 mai).

Explication

Avant la réforme de 1582, les dates du calendrier (calendrier grégorien) étaient données dans le calendrier julien, qui méconnaît les caractéristiques orbitales précises de la Terre. Ainsi, la fête d'un saint correspond, en 1582, à une date de 10 jours inférieures à celle de la réforme de 1582 (où le 5 octobre est devenu, le même jour, le 15). Il y avait donc à cette époque 10 jours en trop dans l'ancien calendrier. La réforme consiste à enlever trois jours tous les quatre siècles, soit supprimer une année bissextile en 1700, 1800, 1900, mais pas en 1600 ni 2000, années « séculaires » correspondant à un nombre de siècles divisible par quatre, et de nouveau en 2100, 2200, etc. Or, cette légende remontant probablement au début du deuxième millénaire, voire à la fin du premier, il faut compter quelques jours en moins pour que les 10, 11 et 12 mai correspondent aux environs de l'an 1000. De plus, cette minivague de froid annuelle semble se produire un mois à l'avance par rapport au milieu du siècle précédent, et certaines régions du globe ne la connaissent pas.

Certains expliquent le dicton par un phénomène astronomique coïncidant à cette période des 12 ou du 13 mai de chaque année, l'orbite de la Terre est amenée à traverser un disque de poussières extrêmement diffus dans le système solaire, formé aussi bien par des particules piégées que par des résidus provenant de la formation des planètes à l'aube de leur existence. Pendant quelques heures, la poussière fait très légèrement obstacle aux rayonnements solaires. La diminution de leur intensité est inobservable sans instruments de mesure extrêmement sensibles, mais suffisante pour influencer les délicats mécanismes de la météorologie de notre globe. La Terre traverse à nouveau ce disque de poussière six mois plus tard, le 11 novembre.

Cependant, la coïncidence n'est troublante que si l'on ne connaît pas la météorologie. Elle est en fait seulement anecdotique car le phénomène astronomique est mondial alors que le dicton est très local. Le mois de mai correspond, dans les latitudes moyennes de l'hémisphère nord, à la fin de la rapide circulation de systèmes météorologiques d'hiver. Le passage de fronts froids, amenant de l'air du nord, se produit donc encore de temps à autre. Quand le ciel se dégage ensuite sous un anticyclone, la perte de chaleur est encore importante, surtout la nuit. Il est donc normal d'avoir des périodes froides à cette époque même si la tendance des températures est à la hausse.

Il n'y a pas besoin d'expliquer la coïncidence d'une période de temps frais avec le passage à travers une zone de poussières cosmiques ou l'action de saints.

Ce sont seulement des dictons utiles pour se rappeler quand la période climatologique de gel se termine pour l'Europe du nord de la Méditerranée.

Wikipedia

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Jardins
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 05:30

     

 

 

Lors d'un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :  

  Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l'échafaud ou de la syphilis.  
  Réplique de Wilkes : 
  Cela dépend, monsieur si j'embrasse vos principes ou votre maîtresse.

 

 

 Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill : 
  Monsieur Churchill, vous êtes ivre !  
 Réplique de Churchill : 
  Et vous, Madame, vous êtes laide... Mais moi, demain, je serai sobre !

   

 Cindy Crawford à Amanda Lear lors d'un cocktail : 
  Merci de m'avoir envoyé votre livre, je l'ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l'a écrit ?  
  Réplique d'Amanda : 
  Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l'a lu ?

   

 Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit : 
  Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence.  
  Réplique de sa femme : 
  Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois.

   

 Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) : 
  À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre.  
  Réplique de Shaw : 
  À vous voir, tout le monde pourrait penser que c'est vous qui en êtes la cause.

   

 Lors d'une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l'icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n'était pas réputé pour son affection pour le sujet. 
  Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s'écria : 
  Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre !  
 Réplique du tac au tac de Churchill : 
  Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais !

   

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière. 
  Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide,  déclare galamment le spirituel Sacha. 
  Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide.    

     

 Je ne sais plus quel animateur de télé pose cette question fondamentale à Michel Blanc : 
  Être chauve, est-ce un handicap ?  
  Je suis chauve, mais j'ai une queue de cheval !

   

 Au Conservatoire national d'art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève : 
 - Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe. 
  Et Périer de répliquer du même ton : 
 - Comme vous l'avez joué avant moi, ça le remettra en place.

     

 Anna Tyskiewicz, future comtesse Potocka, cachait avec soin un strabisme divergent. 
 Mais Talleyrand, le plus célèbre pied-bot de l'Histoire, connaissait cette infirmité. 
  Un jour, elle s'avisa de lui demander : 
 - Comment allez-vous, Prince ? 
 - Comme vous voyez, madame, répondit Talleyrand.

   

  Le maréchal va beaucoup vous manquer… dit-on à l’épouse du Maréchal de Boufflers après qu’il fut décédé. 
- Peut-être. Mais au moins, je saurai où il passe ses nuits  réplique-t-elle.

     

 Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous ?  demandait une vieille coquette à l’homme célèbre. 
 Réponse : 
 -Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?"

     

 A la fin d'un dîner organisé par Winston Churchill, le maître d’hôtel du héros de la guerre présente la cave à cigares aux invités. 
L’un d’entre eux, sans le moindre scrupule, en prend cinq, les met dans sa poche et déclare : C’est pour la route.  
  Merci d’être venu d’aussi loin, lui lance Churchill.

Partager cet article

Repost 0
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 19:26

WP_003316.jpg 

 

 

 

Mon jardin aime la pluie, zut les limaces aussi

 

 

 

 

Les Hostas sont ravagés (photo), les pétunias à peine plantés sont dévorés le lendemain matin. J'en ai mare  des limaces, comme je ne sais combien de jardiniers amateurs. Je me suis résolu à chasser les limaces de manière barbare, un truc que j'ai appris par le grand-père de mon fils:   

Je me suis fabriqué une mini-lance: baton de bambou, où j'ai enfoncé un clou. Je vais régulièrement à la chasse aux limaces:

 

1) les repérer, sous les écorces ou sous les poteries... C'est plus facile quand il a plu, elles se promènent. 

 

WP_003306.jpg 

 

2) les retourner, pour pouvoir mieux les embrocher (essayer de viser le trait noir sous leur face ventrale, l'équivalent de leur colonne vertébrale) 

 

WP_003308.jpg 

 

WP_003315.jpg

 

3) les jeter dans la forêt voisine, par un coup sec d'arrière en avant. (ou les jeter dans une bouteille avec un bouchon)

 

 C'est peut-être une méthode bestiale, mais elle est écologique.

 

De plus, je ne voudrais plus, que les pétunias que ma chérie a planté, soient ravagés par ces gastéropodes hermaphrodites. 

 

 

dorisCapture

 

 

 

 

Doc de Haguenau 10 mai 2014

 

J'ai rassemblé d'autres conseils de jardiniers amateurs sur le site aujardin.info, des conseils moins barbares, mais le but est bien d'éliminer les limaces. 

 

 

Contre les escargots, allez déposer votre marc de café aux pieds de vos arbustes. C'est gratuit et en plus très écologique.
Jacques971
Le piège a bière fonctionne très très bien mais il y a polémique en la matière, il semble attirer les limaces des alentours d'après certaines personnes. Suite à des recherches,je vous livre une potion magique que j'ai effectué dans les années 60 pour les limaces. Elle fonctionne très bien !
Dans un sac plastique, je place du son que j'humidifie bien avec de l'alcool à brûler, puis je referme hermétiquement. Par temps pluvieux, je répand mon produit. Si vous avez beaucoup de limaces dans le jardin, le résultat est spectaculaire. Je n'ai pas essayé avec le gel pour allumer les barbecues(pas encore sur le marché à cette époque). Probablement le son peut être remplacé par un autre support. Le méthanol de l'alcool à brûler est l'élément principal.
Les limaces sont elles des alcooliques ?
Recyclage
Mettre des branches de conifères (ou simplement beaucoup d'épines) pour éloigner les limaces
Nicole
Lorsque les jeunes pousses des hostas se pointent le nez hors de la terre au printemps, ajouter sur la terre autour des jeunes pousses une fine couche de poussière de roches.
Bichette
Pour protéger vos potées contre les limaces, il suffit d'entourer le pot de fil en cuivre.
Rita Elliott
Très efficace contre limaces et escargots en l'absence de bière (j'ai un enfant en bas âge et je ne peux pas laisser de bière dans le jardin !!), retourner le reste d'un demi pamplemousse (vidé de sa chair ) à proximité de la plante a protéger et les indésirables viendront s'y grouper. Il n'y a plus qu'a ramasser et s'en débarrasser!
Chriss
Déposez des planches de bois ou des pots de fleurs retournés pour récupérer les limaces qui iront s'y abritées pour passer la journée.
Alain
Tous les trucs anti-limaces comportant de la bière sont à bannir car en effet la bière attire les limaces jusqu'à 100 mètres; si vous voulez attirer les limaces du voisin chez vous il n'y a pas de meilleur truc ! Cela dit vous pouvez l'utiliser pour attirer vos limaces en dehors de votre potager !
Daniel Smets
Contre les limaces je déconseille la bière car les hérissons l'adorent et j'ai retrouvé tous mes pots retournés et bus: ils ont fait une vraie orgie et je ne sais pas comment ils sont rentrés chez eux au petit matin!
Bernardou
Contre les limaces et autres du genre: récupérez les coupes de cheveux et semez les sur le sol à protéger. Les limaces seront irritées par les cheveux et sécréteront jusqu'à déshydratation.
Alain P.
Pour éliminer les limaces, donnez-leur de la bière dans une coupelle disposée dans vos plates-bandes. Elles en raffolent et ne s'en remettront pas.
Roland
J'utilise de la bière (de préférence brune) déposée dans des petites coupelles, même des bouchons de bouteille plastique (lait, par exemple), ou pots de flanc du commerce. Il suffit d'abriter ces appâts de la pluie.
Christian Delaby
Contre les escargots et les limaces, un petit truc pour protéger vos jeunes pousses, il suffit de couper des bouteilles en plastique en deux et d'y percer des petits trous et de les déposer ensuite sur les pousses.
gaudin
Utilisez les prédateurs naturels comme le hérisson, les grenouilles, les crapauds ou les merles.
Il existe différentes manières écologiques de tenir éloignées les limaces et les escargots en utilisant le fait qu'ils n'apprécient pas de ramper sur des surfaces rugueuses :
  • La cendre de bois
  • La sciure de bois
  • Les coquilles d'oeufs en miettes
  • un disque de ponceuse
Avec une boite de conserve à moitié remplie de bière ou d'eau sucrée ( à renouveler tous les 3 jours ) enterrée à ras de terre dans votre potager, vous attirerez à coup sur les limaces qui viendront s'y noyer.
Utilisez de la terre diatomée qu'on applique tout autour des plants que nous voulons protéger et préférablement tôt au printemps. Les pousses de vos plantes auront vite recouvert cette terre qui est blanche. Généralement il n'est pas nécessaire de faire d'autres application pendant l'été.
ginbel
Contre les limaces ayant déjà coloniser le jardin, un truc simple et écologique: le sel de cuisine. Il suffit de débusquer les limaces et de saupoudrer un peu de sel pour détruire l'indésirable. Attention toutefois aux plantes à proximité, le sel est aussi un désherbant.
     


En savoir plus sur http://www.aujardin.info/trucs/trucs_limaces.php#timXQOI3Qd5RoR8G.99

 

Pour ceux qui n'ont pas le temps de chasser les limaces, il existe des produits sous forme de granulés ou de gel:

 

WP_003317-copie-1.jpg 

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc de Haguenau - dans Jardins
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 05:30

2185599168_21c7c10a96.jpg

 

CHATONS À DONNER...... 

 

Une mignonne petite fille du nom de Suzie se tenait sur un trottoir en face de sa maison. Près d’’elle, il y avait un panier contenant un certain nombre de petites créatures. Elle tenait en main un petit écriteau annonçant : «CHATONS GRATUITS»

 

Soudain, un défilé de voitures noires s’’arrêta près d’’elle. De la voiture de tête sortit une femme - - - Bonjour petite, je suis Martine Aubry. Qu’’as-tu dans ton panier, demanda-t-elle ?

- Des chatons, déclara Suzie.

- Quel âge ont-ils, demanda Martine Aubry ?

- Ils sont si jeunes que leurs yeux ne sont pas encore ouverts, répliqua Suzie. 

- Et de quelle race de chatons s’agit-il ?

- Des socialistes, répondit Suzie avec un large sourire.

 

Dès qu’’elle fut remontée dans sa voiture, elle appela son Directeur des relations publiques et lui raconta sa conversation avec la petite fille et ses chatons.

 

Reconnaissant la parfaite occasion de diffuser un reportage photographique original, ils convinrent que dès le lendemain, Martine Aubry se présenterait devant la petite fille, accompagné des médias, en demandant à Suzie de parler de ses chatons si lucides. Donc le jour suivant, Suzie se tenait toujours sur le trottoir avec son panier annonçant des CHATONS GRATUITS.

 

Un autre convoi de véhicules s’approcha du lieu, cette fois suivi de caravanes. Des caméras et de l’’équipement audio ont été rapidement installés puis, Martine Aubry sortit de sa limousine et se dirigea vers la petite Suzie.

 - Bonjour, dit-elle, j’’aimerais bien que tu répètes devant tous mes amis quelle race de chatons tu offres gratuitement.

- Oui madame, ils sont UMP, répondit Suzie.

Prise par surprise, Martine Aubry balbutia :

- Mais… mais… hier tu m’’as dit qu’’ils étaient Socialistes.

La petite Suzie sourit et dit :

- Je sais, mais aujourd’hui, ils ont ouvert les yeux !

Partager cet article

Repost 0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 11:46

 

 

184231_IMG_44864_HR.jpg

 

-F. Hollande :On va vraiment faire avaler ça aux français?

-M. Valls: Oui, ils ont 3 ans pour digérer.

-M. Touraine: Il s'agit d'un générique au moins?

 

 

lien

http://www.legeneraliste.fr/kiosque/infographie/2014/05/09/la-semaine-de-deligne_242196?ecmp=NL_alaune_20140509&nlToken=ola5s9fhZS8_jZvOPV51vGzlbvZ4nJMsvAoNGdk4yG8sJNd_DLqVYxcQwVPhfz8DSOJnij0ak4hhTaESQlQgAgA%3D#utm_source=gene&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20140509&utm_campaign=NL_alaune

Partager cet article

Repost 0

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

">

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation