Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 18:30




- Ça fait deux fois, raconte un employé à un collègue, que je rentre du bureau plus tôt que d'ordinaire et que je trouve ma femme au lit avec un amant.
 Qu'est-ce que tu me conseilles de faire pour que ça ne se renouvelle pas ?
- Des heures supplémentaires.

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 18:00

Liberté

Liberté
 

Drame
tout public durée 1H51 France - 2008 date de sortie : 24/02/2010

réalisateur :
Tony Gatlif
avec : Marc Lavoine, Marie-Josée Croze, James Thierrée, Rufus, Arben Bajraktaraj, Georges Babluani, Mathias Laliberté, Carlo Brandt ...

distribué par : Ugc Distribution

Vivre libre
Théodore, vétérinaire et maire d’un village situé en zone occupée pendant la seconde guerre mondiale, a recueilli P’tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre. Mademoiselle Lundi, l’institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Ils sont venus pour faire les vendanges dans le pays. Humaniste et républicaine convaincue, elle s’arrange, avec l’aide de Théodore, pour que les enfants Tsiganes soient scolarisés.

Ciné Orange

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 16:30




Chez le coiffeur, un homme se fait couper les cheveux puis, le coiffeur ayant terminé, il désigne du doigt un enfant et dit: "vous coupez les cheveux du gamin, je fais quelques courses et je reviens".
Le coiffeur coupe les cheveux de l'enfant qui, une fois la coupe terminée, s'assied et lit une bande dessinée.
Au bout d'une heure, l'enfant étant toujours assis à attendre, le coiffeur lui demande : "Hé bien mon petit, quand est-ce que ton père revient te chercher?".
L'enfant répond alors :
"Ce n'est pas mon père, c'est un monsieur qui s'est adressé à moi dans la rue
et il m'a dit :
"Viens avec moi, on va se faire couper les cheveux à l'oeil".

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 16:00

 

An ice covered bike is pictured locked to a drain pipe in Kristineberg in Stockholm.

An ice covered bike is pictured locked to a drain pipe in Kristineberg in Stockholm.

 

Credits: Jansson/Getty nydailynews 02/14/2010



Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Insolite
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:30


le détecteur de fumée obligatoire ce n'est pas un mal

 


LePost par Chimulus 02/03/2010 

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:00






La signification que nous donnons à tout ce qui nous arrive est
déterminée par le schéma auquel nous nous référons à ce moment-là.
En changeant ce schéma, vous changez immédiatement le sens de ce que
vous vivez. Savoir plaquer sur chacune de vos expériences le meilleur
schéma possible vous permettra de changer votre vie.
 
(A.Robbins)

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Philosophie
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 11:27

 

Analyser et comprendre pour limiter les risques

En Charente-Maritime, les autorités estiment le coût des travaux de renforcements des digues à 135 millions d'euros.

En Charente-Maritime, les autorités estiment le coût des travaux de renforcements des digues à 135 millions d'euros.

F3
Les dégâts provoqués par Xynthia posent des questions sur la solidité des digues et les zones réputées "constructibles"

Au lendemain du passage meurtrier de Xynthia, et à l'heure du bilan, les spécialistes avancent les premiers éléments d'explication.


Sur les quelque 10.000 km de digues érigées en France, certaines datent du Moyen-âge. En outre, ces constructions n'offrent jamais une garantie d'étanchéité à 100%.

 

"A partir du moment où l'on a construit une digue, c'est qu'il y avait la  volonté de protéger une zone naturellement inondable. Elle est fiable tant que la cote de l'eau reste inférieure à celle de l'ouvrage: au-delà, son niveau de protection sera dépassé par l'ampleur d'une crue ou d'une tempête et il faudra gérer la crise. C'est inévitable" explique Patrice Mériaux, ingénieur à l'Unité de recherche ouvrages hydrauliques et hydrologie du Cemagref d'Aix en Provence.

Le Cemagref recense 9.000 km de digues, dont un millier le long du littoral, appartenant à des communes, des syndicats, voire des particuliers. L'Etat lui-même ne gère qu'environ 1.000 km de digues fluviales, essentiellement sur la  Loire. Un vaste recensement, toujours en cours, a été lancé à la suite des grandes inondations du Rhône qui avaient noyé la Camargue en 1993 et 1994.

"C'est un parc très disparate, constitué au fil du temps : souvent, l'ouvrage qui avait été conçu pour protéger des champs abrite, 50 ans plus tard, des populations et il faut relever le niveau d'exigence", remarque Anne-Marie Levraut, chef du service des risques naturels et hydrauliques au ministère de l'Ecologie. Un tiers des digues sont actuellement gérées "par des maîtres d'ouvrage qui  n'ont pas les capacités techniques ni financières de remplir toutes leurs obligations, y compris en zone urbaine", poursuit-elle.

 

La situation de la Faute-sur-Mer
Selon une étude menée récemment par la Direction départemental de l'équipement (DDE) de Vendée, la commune de la Faute-sur-Mer, durement frappée par la tempête Xynthia, était considérée comme une zone sensible construite "sur de vastes espaces gagnés sur la mer, ne tenant pas compte de la mémoire du risque".

"La  conjonction de deux phénomènes, de crue dans l'estuaire du Lay et de submersion marine pourrait avoir un impact très important sur les zones densifiées à l'arrière d'un réseau de digues vieillissant" indiquait le document présenté en octobre 2008 aux journées du Génie côtier, à Nice, par Stéphane Raison.

 

"Plus de 3.000 maisons sont construites derrière ces digues en terre (...) 40.000 personnes fréquentent quotidiennement la commune en été. La rupture des digues sur ce secteur engendrerait des dégâts majeurs aux biens et aux personnes", prévenait la DDE.

Selon l'adjoint au maire de la Faute-sur-Mer, Patrick Maslin les digues ne seraient pas directement en cause dans la catastrophe du week-end. "Il n'y a aucun souci avec les digues" et "les digues ont résisté" a déclaré l'élu qui explique que l'eau est venue par une autre brèche.

La question des zones inondables
Xynthia a rallumé le projecteur sur les règles de construction dans les zones inondables. Premier risque naturel en France, l'inondation concerne en effet une commune sur trois à des degrés divers, dont 300 grandes  agglomérations, selon le ministère de l'Ecologie et du Développement durable. En 2008, 16.134 communes, soit 5,1 millions de Français, étaient ainsi concernés dans un pays où les zones inondables s'étendent sur plus de 27.000 km2.

Pourtant ces cinquante dernières années, l'urbanisation des zones inondables s'est accélérée. Dans l'Hérault ou l'Ille-et-Vilaine, les logements construits sur de tels sites ont augmenté de 20% en sept ans. Et selon une étude du Commissariat général au Développement  durable, près de 100.000 logements ont encore été construits dans les zones inondables de 424 grandes communes entre 1999 et 2006, dont 8.000 dans les Alpes-Maritimes, le Var et le Val-de-Marne.

Vers un changement des pratiques ?

Si une partie de la classe politique respecte le temps du deuil, des voix commencent à s'élever pour dénoncer les permis de construire accordés dans les zones côtières.

 

"Il faut être raisonnable et construire à des distances plus  importantes" de la mer, a ainsi déclaré lundi, le président du conseil général de Vendée, Philippe de Villiers. La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, a souligné pour sa part qu'il fallait "durcir les règles" de construction dans les zones inondables et derrière les digues, en dépit des éventuelles pressions subies.

 

Le président Nicolas Sarkozy a promis qu'une "réflexion va être engagée sur le plan de l'urbanisme pour qu'une catastrophe de cette nature ne se reproduise plus". "On ne peut pas transiger avec la sécurité", a-t-il assuré.

En Vendée, "il faut construire plus loin"
Des digues ont été emportées par la mer, le 28 février 2010 (France 2).
Pour le président du Conseil général de Vendée, la catastrophe impose de nouvelles normes de construction. Les décès sont à déplorer essentiellement dans des localités de la Vendée proches de la mer, qui ont été submergées, où les habitants surpris dans leur sommeil ont été noyés. "Sur le moyen terme, il faut construire autrement sur la côte, partout en France. L'Etat impose des normes qui sont respectées par les maires le plus souvent mais qui ne sont pas assez sévères", a dit Philippe de Villiers sur France info. Selon lui, les digues de plus en plus hautes et de plus en plus renforcées, sont anciennes et il n'est pas souhaitable de procéder à une perpétuelle consolidation. "Partout où la terre est au niveau de la mer, il est prudent de construire plus loin", a estimé le président du Conseil général.

Pour le président du MoDem François Bayrou, "ce qui apparaît, c'est que la plupart des victimes ont été piégées dans leur maison par la montée brutale des eaux, ce qui pose au moins deux  questions": "La première, c'est les autorisations de construire données dans des lotissements situés trop bas par rapport au niveau de risque de la montée de la  mer" et "la deuxième question, c'est la nature et l'entretien des digues, qui datent dit-on du XIXe siècle, et dont l'état peut être mis en question", a-t-il  ajouté.
02/03/2010 Info France 3

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Actualités
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 10:30


Partager cet article

Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 10:00




Avoir un emploi précaire rend plus dépressif

Le Parisien fait savoir qu’
« un article publié hier par l’InVS montre que les personnes occupant des emplois précaires – CDD, intérim, contrats saisonniers – sont bien plus touchées par la dépression que les salariés en CDI. Un phénomène surtout flagrant chez les femmes ».
Le journal rappelle en effet que ces dernières sont «
davantage confrontées aux contrats à durée limitée (12,2%) que les hommes (9,6%) ».
Le quotidien précise que cette étude publiée dans le BEH « utilise les données de l’enquête décennale santé 2003 de l’Insee », relevant que
« pour les deux sexes, le temps partiel subi est associé à une recrudescence des symptômes dépressifs, ce qui n’est pas le cas pour le temps partiel choisi ».
Le Parisien ajoute que « chez les femmes, plus la période de travail précaire est longue, plus les troubles dépressifs sont importants. Enfin, les cadres sont beaucoup moins touchés par la dépression (7,8% des hommes, 7,6% des femmes) que les ouvriers non qualifiés (15,5% des hommes, 12,2% des femmes) ».

Laurent Frichet Médiscoop 24/02/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Santé
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 08:30




DEUX COMDAMNATIONS...

Dans un bar, deux gars discutent:

- J'ai pas de chance, vraiment, une fille s'était plainte que j'avais essayé d'attenter à sa pudeur dans ma voiture. Je suis passé au tribunal ce matin. J'ai été condamné à une amende de 150 billets...

Et quand le juge a vu la fille, il m'a condamné à une amende de 200 billets de plus pour conduite en état d'ivresse!

Partager cet article

Repost 0

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

">

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation