Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 11:00

 

Les Arméniens de France commémorent le génocide

La communauté arménienne manifeste pour le 95e anniversaire du déclenchement du génocide de 1915-1917

Plusieurs milliers d'Arméniens de France -5.000 selon les organisateurs, 2.600 selon la Préfecture de Paris- se sont réunis samedi 24 avril place du Canada à Paris pour réclamer la reconnaissance du génocide. 

Les Arméniens attendent que la Turquie reconnaisse enfin comme un génocide les massacres commis.

 

Ils ont également demandé au Sénat français de voter la loi pénalisant la négation de ces événements.

Lors de la cérémonie, place du Canada à Paris (8ème arrondissement), des représentants des communautés religieuses, dont Monseigneur Norvan Zakarian, primat du diocèse arménien de France, ont prononcé une prière et des gerbes de fleurs ont été déposées, au pied de la statue de Komitas, ecclésiastique rescapé du génocide mort en 1935.

"C'est un moment fort pour nous, pour se souvenir de nos parents, de nos grands-parents", a confié à l'AFP Arsène Kalaidjian, 73 ans. "Mon père, qui a survécu mais pas son frère, avait neuf ans quand il est parti dans les convois de déportation", raconte-t-il, les larmes aux yeux.

Venus de Reims en train avec un ami pour assister aux commémorations de la journée, Roman Khoudhaverdian, 17 ans, un drapeau arménien sur les épaules, se dit "là pour défendre (son) peuple".

"On sait qu'il y a eu des massacres par les Turcs, que beaucoup de personnes sont mortes et on veut montrer par notre présence que ça ne s'oubliera pas", ajoute Levon Hakobian Abdoulov, 19 ans, qui l'accompagne.

 

"L'objectif de cette journée, c'est de se recueillir en mémoire des victimes mais aussi de rappeler à l'état turc que nous attendons que le génocide soit reconnu", a dit à l'AFP Alexis Govciyan, président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

 

Vers 16h00, les manifestants sont partis en direction des Champs-Elysées, où la flamme sur la tombe du soldat inconnu devait être ravivée en fin d'après-midi. Charles Aznavour se trouvait notamment parmi eux.

Une entrevue au Sénat

Des représentants de la communauté arménienne de France ont été reçus vendredi matin au Sénat, où la proposition de loi socialiste, votée par l'Assemblée nationale le 12 octobre 2006, est toujours en suspens. "Je pense que les choses vont avancer", a estimé samedi auprès de l'AFP Alexis Govciyan, président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), au lendemain d'un entretien avec le président du groupe d'amitié France-Arménie  au Sénat, Serge Lagauche (PS). "Nous lui avons dit que nous sommes très pressés parce que nous sommes très inquiets par les actes et les écrits négationnistes", a ajouté Alexis Govciyan. "Monsieur Lagauche nous a dit qu'il allait examiner la faisabilité d'un examen du texte à la rentrée parlementaire."

"C'est le 95e anniversaire, nous approchons inexorablement du 100e et la question de la reconnaissance du génocide par la Turquie n'est toujours pas réglée", a rappelé vendredi, à l'AFP, Alexis Govciyan. Le CCAF veut "relancer le débat", déplorant le fait que la loi pénalisant la négation du génocide arménien par la Turquie, soit toujours en suspens au Sénat, plus de trois ans après avoir été votée par les députés. "Nous attendons des autorités françaises que cette loi, qui est partie intégrante de la cause arménienne, soit votée par le Sénat."

La France "encourage les autorités arméniennes et turques à maintenir le dialogue" et à "redoubler d'efforts", a indiqué pour sa part l'Elysée jeudi soir, alors que la coalition en place à Erevan venait de geler le processus de réconciliation avec Ankara qui campe sur ses positions.

Le programme des manifestations
Dimanche, le
collectif Van (Vigilance arménienne contre le négationnisme) organise sur le parvis de Notre-Dame de Paris sa sixième "Journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation" avec le soutien de nombreuses associations des droits de l'homme. Neuf stèles de trois mètres de haut seront exposées sur le parvis de la cathédrale en hommage aux victimes des génocides, arméniennes, juives, tutsi et darfouries.

D'autres cérémonies ont également été planifiées dans plusieurs villes de province.

La France héberge la plus forte communauté arménienne d'Europe occidentale avec plus de 500.000 personnes, essentiellement en région parisienne (notamment à Alfortville, Issy-les-Moulineaux, Clamart, Gonesse...), à Lyon, Valence, ou à Marseille.

Turquie: des commérations pour la première fois
Pour la première fois, des Turcs ont commémoré les massacres d'Arméniens de 1915-17, lors de plusieurs rassemblements samedi à Istanbul, brisant un tabou dans un pays qui récuse la thèse d'un génocide défendue par les Arméniens.

Sur la Place Taksim, en plein centre ville, plusieurs personnes de personnes sont restées assises sur le sol de longues minutes, des oeillets et des bougies à la main, avnt d'écouter des enregistrements de musique arménienne.

Plusieurs centaines de policiers en civil et en tenue anti-émeutes
protégeaient cette manifestation inédite en Turquie , et ont empêché par la force des groupes de contre-manifestants de s'approcher, a constaté l'AFP.

Ce sont des intellectuels, tel l'universitaire Ahmet Insel, qui invitaient "tous ceux qui ressentent cette grande douleur" à se rassembler. Les organisateurs avaient dans leur texte utilisé les mots de "Grande catastrophe" à la place de "génocide" pour ne pas heurter. 

Plus tôt dans la journée, environ 100 personnes se sont réunies sur la rive asiatique de la ville. Et, quelques dizaines de personnes ont manifesté le matin dans le centre ville.

"La Turquie  essaie de mettre en place une politique de mémoire, malgré le langage officiel" qui rejette catégoriquement le terme de génocide, a expliqué à l'AFP, Cengiz Aktar, chercheur à l'Université de Bahçesehir (Istanbul).

 En 2005, l'écrivain devenu Prix Nobel Orhan Pamuk s'était attiré les foudres de la justice pour avoir déclaré: "un million d'Arméniens et 30.000 Kurdes ont été tués sur ces terres".

Deux ans plus tard, le journaliste arménien Hrant Dink était assassiné à Istanbul. La participation massive des Turcs à ses obsèques avait ouvert la voie à une remise en question de l'histoire officielle.

La France a reconnu le génocide arménien en 2001

La loi reconnaissant le génocide arménien de 1915, a été adoptée le 18 janvier 2001 par le Parlement français, promulguée le
29 janvier de la même année par le président de la République Jacques Chirac et publiée le 30 au Journal officiel.

 Le texte, issu d'une proposition parlementaire, est constitué d'un article unique qui stipule que "la France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915", sans toutefois désigner les Turcs comme responsables des massacres survenus sous l'empire ottoman.

 

Après son adoption à l'unanimité à l'Assemblée natiuonale, la Turquie avait vivement protesté et rappelé sur le champ son ambassadeur en consultations.
Le Premier ministre turc, Bulent Ecevit, avait qualifié "d'inacceptable" et "très injuste" la décision du parlement français.


Cette loi ne prévoit pas de sanctions en cas de négation, objet d'une
proposition de loi votée à l'Assemblée nationale mais qui attend encore d'être soumise au Sénat.

Une proposition de loi socialiste punissant d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende la négation du génocide arménien a été votée le 12 octobre 2006 par une large majorité de députés, tous partis confondus.

Pour espérer entrer en vigueur, le texte doit être voté en termes identiques par l'Assemblée et le Sénat.

24/04/2010 Info France3

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Actualités
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 09:30

 

 

Nactualités : une petite particule paralyse la France

 

Partager cet article

Repost 0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 09:00

 

A partir du 7 avril 2010, Nestlé perd son monopole de commercialisation des capsules Nespresso. En effet, vous pouvez trouver dès aujourd’hui dans certains supermarchés des nouvelles capsules l’Or Espresso compatibles avec les machines Nespresso.

 
Voici un petit comparatif des différences entre les capsules l’Or Espresso et Nespresso
IMG_0723.jpg

Au niveau du packaging

Les capsules l’Or Espresso sont emballés individuellement dans un petit sachet. Bien sûr elles sont vendues par 10 dans une boîte.

Les capsules Nespresso ne sont pas emballées individuellement mais par 10 dans une boite en carton de forme rectiligne.

L’Or Espresso 0 – Nespresso 1 !

 

IMG_0733.jpg

La capsule en elle-même

Chez l’Or Espressola capsule est déjà perforée de petits trous qui laisse échapper l’arôme du café, dès qu’on ouvre le sachet on sent tout l’arôme du café enfermé. La taille de la capsule est plus petite et elle est composée de
plastique bio-végétal transparent et bio dégradable.
IMG_0734.jpg

Chez Nespresso, la capsule en aluminium est étanche, l’arôme du café est bien enfermé dans la capsule jusqu’au moment de l’utilisation de celle-ci.

L’Or Espresso 0 – Nespresso 2 !

Les différents crus/variétés

L’Or Espresso a une variété de 4 capsules de café différentes :

- Forza : corsé et plein de tempérament, c’est la puissance des arômes
- Splendente : intense, riche et savoureux, c’est l’équilibre parfait
- Delizioso : doux, onctueux et velouté, c’est de la gourmandise raffinée
- Decaffeinato : riche et subtil, c’est l’équilibre décaféiné parfait

Nespresso propose une variété avec 16 capsules de café différentes, grands crus ! Cela ne servira à rien de tous les citer, il faut juste retenir que Nespresso propose 4 fois plus de choix.

Par ailleurs, Nespresso classifie classe ses crus par intensité (par ex : 3 pour un café lèger et 8 pour un café plus fort et robuste)

L’Or Espresso 0 – Nespresso 3 !

IMG_0738.jpg

Dégustation

Lors de la soirée d’annonce officielle, j’ai pu tester une capsule l’Or Espresso Decaffeinato (il se faisait tard, c’est pour cela que j’ai opté pour le déca) je l’ai trouvé fade ! :(

En partant, j’ai eu droit à une capsule de chaque variété afin de pouvoir les tester tranquillement chez moi.

Malheureusement par manque d’indication de l’intensité du café, j’étais un peu perdue. Et puis je ne suis pas une spécialiste du café, j’aime boire tout simplement du café. Mais j’ai pas trop aimé le Delizioso, j’ai préféré le Splendente. Et le Forza je ne l’ai pas encore goûté car de bon matin je préfère éviter le café « corsé et plein de tempérament » dixit la description.

Pour les capsules Nespresso, devant la grande variété de crus, j’ai bien sûr par curiosité tester toutes les couleurs de capsules :) Et après quelques mois, j’ai trouvé mes marques et mes préférés selon le moment de la journée.

Un petit avantage non négligeable pour Nespresso, lors de la préparation du café, l’odeur/l’arôme du café qui se dégage est bien plus prononcé qu’avec une capsule l’Or Espresso

Je n’attribue pas de point pour cette partie. De toute façon Nespresso l’emporte largement !

Points négatifs capsules l’Or Espresso :

- trop d’emballage !!
- pas d’indication d’intensité du café
- peu de variété, de choix
Image 23.jpg

La boîte des 10 capsules l’Or Espresso est vendue 2,99€ contre les capsules Nespresso à 3,30€.

La différence de prix n’est pas assez flagrante (une économie d’à peine 0,31€ ) pour que j’arrête d’acheter des capsules Nespresso ! :) Puis j’estime que de boire un bon café Nespresso est un petit luxe que je me permets chaque jour. Par ailleurs, le fait d’acheter mes capsules aux supermarchés je n’aurais plus l’impression que c’est un luxe de boire un café avec ma machine Nespresso.

Par contre, j’ai quand même hâte de découvrir les nouvelles capsules Casino qui arriveront dans d’autres supermarchés courant Mai et qui annoncent des capsules biodégradables en 6 mois ! affaire à suivre..

by http://www.angiesweethome.com

On 7 avril 2010, In capsules nespresso, By Julien Webmaster

 

Le café coule plus lentement voir pas du tout avec les capsules compatibles L'OR,

dans ce cas, il faut agrandir les trous côté perforé, et ne pas être pressé, car le temps d'écoulement du café est au moins multiplié par 2 ou 2,5

avec la machine Magimix de Nespresso.

 Encore un inconvénient et non des moindres !

 

Le goût du café est moins prononcé, les connaisseurs seront très déçus.

 

Doc 26/02/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Actualités
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 07:30

UN GROS FANTASME...

C'est un gars qui rentre du travail. Il ouvre la porte de la cuisine, et là, il trouve sa femme à quatre pattes par terre, en train de récurer le sol... Et elle ne porte qu'un petit tablier de soubrette!

La vue de ce derrière qui se trémousse lui fait monter la sève dans sa tige de jade et aussitôt, il se rue sur elle pour la prendre en levrette.

Après quelques coups de boutoir, il explose de plaisir, mais tout de suite après, il met une grande claque derrière la tête de sa femme!

Sa femme est révoltée:

"Mais enfin, ça va pas?!! Alors je suis là à assouvir tes fantasmes, je te laisse prendre ton pied sans rien dire, et tout ce que tu trouves de mieux à faire, c'est de me filer une claque? Ça m'apprendra à te faire plaisir, tiens! Dis-moi au moins pourquoi tu m'as tapée?

Alors le mari la regarde d'un air pas content du tout et répond:

"Tu ne t'es même pas retournée pour voir qui c'était"?


Partager cet article

Repost 0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 07:00

 

 


 Nostalgie du passé ?

 

*Du lait, du beurre et des oeufs*
*
1969* :
Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour avec ton bidon
en alu, et tu prends du beurre fait avec du lait de vache coupé à la motte.
 Puis tu demandes une douzaine d'oeufs qu'il sort d'un grand compotier en
verre. Tu payes avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand
soleil. Le tout a demandé 10 minutes.
*2009* :
Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller
dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui
devrait tourner mais qui est arrêtée par ce que un benêt l'a poussée, puis
tu cherches le rayon crémerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12
marques le beurre qui devrait être fait à base de lait de la communauté. Et
tu cherches la date limite.
Pour le lait tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé,
nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date dessus et la
composition.
Pour les oeufs tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et
surtout tu vérifies qu'aucun oeuf n'est fêlé ou cassé, et paffe tu te mets
plein de jaune sur le pantalon.
Tu fais la queue à la caisse puis la grosse dame devant a pris une promo qui
n'a pas de code bars alors tu attends, et tu attends, puis toujours avec ce
foutu caddie de merde tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu
ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l'allée. Enfin après avoir
chargé la voiture, il faut reporter l'engin pourri où là, tu vas
t'apercevoir qu'il est impossible de récupérer ton jeton, tu reviens à ta
voiture sous la pluie qui a redoublé. Cela fait une heure que tu es parti.

 

 *Faire un voyage en avion.*
*1969* :
Tu voyages dans un avion d'Air France, on te donne à manger et t'invite à
boire ce que tu veux, le tout servi par de belles hôtesses de l'air, et ton
siège est tellement large qu'on peut s'asseoir à deux.
*2009* :
Tu entres dans l'avion en continuant d'attacher le ceinturon qu'à la douane
ils t'ont fait retirer pour passer le contrôle. Tu t'assois sur ton siège,
et si tu respires un peu trop fort tu mets un coup de coude à ton voisin, si
tu as soif le steward t'apporte la carte et les prix sont ahurissants.

*Michel doit aller dans la forêt après la classe. Il montre son couteau à
Jean avec lequel il pense se fabriquer un  lance-pierre.*

*1969* :
Le directeur voit son couteau et lui demande où il l'a acheté pour aller
s'en acheter un pareil.
*2009* :
L'école ferme, on appelle la gendarmerie, on emmène Michel en préventive.
TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l'école.

 
*Discipline scolaire.    *
*1969* :
Tu fais une bêtise en classe. Le prof t'en colle deux. En arrivant chez toi,
ton père t'en recolle deux autres.
*2009* :
Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon. Ton père t'achète une moto et
va casser la gueule au prof.

 

*Franck et Marc se disputent. Ils se flanquent quelques coups de poing après
 la classe*.

*1969* :
Les autres les encouragent, Marc gagne. Ils se serrent la main et ils sont
copains pour toute la vie.
*2009* :
L'école ferme. TF1 proclame la violence scolaire, France Soir en fait sa
première page et écrit 5 colonnes sur l'affaire.

 

*Eric casse le pare brise d'une voiture du quartier. Son père sort le
 ceinturon et lui fait comprendre la vie.*

*1969* :
Eric fera plus attention la prochaine fois, grandit normalement, fait des
études, va à la fac et devient un excellent homme d'affaire.
*2009* :
La police arrête le père d'Eric pour maltraitance sur un mineur. Eric
rejoint une bande de délinquants. Le psy arrive à  convaincre sa soeur que
son père abusait d'elle et le fait mettre en prison.

 

Jean tombe en pleine course à pied. Il se blesse au genou et pleure. Sa
prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.    *

*1969* :
En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.
 *2009* :
Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage,
elle écopera de 3 ans de prison avec sursis. Jean va de thérapie en thérapie
pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l'école pour
négligence et à la prof pour traumatisme émotionnel. Ils gagnent les
deux procès. La prof, au chômage et endettée, se suicide en se jetant d'en
haut d'un immeuble.
Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d'un squat.

 

*Arrive le 28 octobre.*
*1969* :
Il ne se passe rien.
*2009* :
C'est le jour du changement d'horaire : les gens souffrent d'insomnie et de
 dépression.

*La fin des vacances.*
*
1969* :
Après avoir passé 15 jours de vacances en famille en Bretagne dans la
caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent. Le
lendemain tu repars au boulot, frais et dispo.
*2009* :
Après 2 semaines aux Seychelles obtenues à peu de frais grâce aux « bons
vacances » du Comité d'entreprise, tu rentres fatigué et excédé par 4 heures
d'attente à l'aéroport suivies de 12 heures de vol. Au boulot il te faut 1
semaine pour     te remettre du décalage horaire.


*Comme dit l'autre : On vit une époque vraiment formidable !*

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Actualités
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 05:30

 

 

 

Ce sont trois gosses dans la cour de récréation qui racontent le boulot de leur père.

 Le premier : moi, mon père, il a une Ferrari qui fonce à 350 km/h...

Le second : ouais, et moi mon père, il a un jet privé qui fonce à 900 km/h...

Le troisième : moi, mon père, il a une 2CV, il travaille à la Poste,

quand il a finit à 17h, il est à la maison à 16h30.

 

Partager cet article

Repost 0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 05:00

 

Fête des Marc  

Matin 06:00 – 12:00

Fair 10°C Light air, 1 m/s from north

Après-midi 12:00 – 18:00

Partly cloudy 24°C Calm, 0 m/s

Nuit 18:00 – 00:00

Fair 22°C Light air, 1 m/s from northeast
Origine Le prénom Marc vient du prénom latin Marcus.
St Marc 25 avril 2010. 
Histoire Ce prénom peut être rattaché à Mars, dieu de la fécondité et de la guerre.
Saint patron Saint Marc fut l'un des quatre évangélistes. Il est mort en martyr à Alexandrie à la fin du Ier siècle. Il est honoré le 25 avril.
Prenoms approchants MarcosMarcus, Marec, MarkMarkoMarkus

Source Linternaute

Partager cet article

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 23:09

 

Lille s'accroche, Bordeaux sombre

Par JL  

La joie de Cabaye et Gervinho

La joie de Cabaye et Gervinho

AFP - Philippe Huguen
Vainqueur au Mans (1-2), les Lillois sont remontés à la 3e place de la Ligue 1. Bordeaux a perdu à Lorient (1-0).

Le Losc a fait la très bonne opération de cette 34e journée car, dans le même temps, Bordeaux s'est encore enfoncé un peu plus en s'inclinant au Mans tandis que Montpellier n'a pu ramener qu'un point de Nancy (0-0).

Montpellier patine

Lille s’est fait violence. Meilleure formation de l’élite à domicile, les Dogues perdaient leur mordant loin de leur niche du Stadium Nord. Mais l’odeur d’une qualification pour la phase préliminaire de la Ligue des Champions a attisé l’appétit du Losc. Sans briller, sans redevenir la terreur qui régnait sur la Ligue 1 avant la trêve hivernale, les hommes de Rudi Garcia ont su trouver les ressources pour mettre au pas des Manceaux quasiment condamnés à la descente. Mais tout ne fut pas si facile, loin de là. Après une ouverture de De Melo (0-1, 13e), les Lillois ont confirmé leurs difficultés actuelles à prendre le jeu à leur compte.

 

Reste qu’ils tenaient pourtant bien le coup jusqu’à ce que l’arbitre accorde au Mans un but entaché d’une faute de Maïga (1-1, 55e). Compensation oblige, ou presque, l’homme en noir favorisait ensuite les Lillois en désignant le point de penalty après une poussée peu évidente de Goulon sur Gervinho. Cabaye ne se faisait pas prier pour marquer son 7e but de la saison, celui qui offrait la 3e place de L1 aux siens (1-2, 79e). Car, dans le même temps, Ni Montpellier, tenu en échec à Nancy, ni Bordeaux, battu au Mans, n’ont pu en profiter pour se rapprocher d’Auxerre et de Marseille en tête du classement.

 

Bordeaux, 6e et battu à Lorient (1-0), poursuit  son chemin de croix loin des places européennes.   Comment les Marine et Blanc pourraient-il renverser une spirale si négative? Les  Girondins n'ont gagné qu'un seul de leurs huit derniers matches toutes  compétitions confondues... L'effectif bordelais est déjà touché par une avalanche de blessures. Et  Yoann Gourcuff, qui se plaignait d'une douleur à une cuisse en première période,  n'est pas revenu en jeu en seconde période... Qu'est-ce qui a précipité une nouvelle chute des Bordelais? La défense,  encore et toujours coupable, que ce soient les joueurs de champ ou un Ramé, qui  malgré son expérience, n'a pas été serein sur le but de Gameiro, le 15e pour le Merlu, désormais co-meilleur buteur du championnat avec Niang.

 

Montpellier, 4e, n'avance plus. La troupe de +Loulou+ Nicollin n'a plus  gagné depuis cinq matches. Mais les Héraultais, qui ne ramènent qu'un triste 0-0  de Nancy, tout promus qu'ils sont, sont toujours devant Bordeaux, le champion en  titre! Derrière Le Mans, 18e, il y a Boulogne, 19e, qui s'évertue à retarder  l'échéance d'une relégation: Boulogne a ainsi gagné à la surprise générale à  Sochaux (3-0). Quant à Grenoble, dernier et déjà relégué, il a été battu 2-1 par  Nice.


 

Un nul qui n'arrange personne

Sauvés et attendant impatiemment la finale de la Coupe de France le 1er mai contre Monaco, les Parisiens avaient préparé sérieusement le rendez-vous de Rennes au Parc des Princes. Le PSG a depuis longtemps perdu tout espoir en championnat et la venue des  Bretons devait permettre de tester une dernière fois la forme des titulaires  avant le duel attendu contre Monaco au Stade de France, où Paris jouera tout  simplement sa saison sur un match. Mais cette répétition générale laissera forcément un goût amer à Antoine  Kombouaré. Certes, ses joueurs ont tenté de produire du jeu et se sont procurés  des occasions mais leur fébrilité défensive a failli leur être une nouvelle fois  fatale, Rennes ouvrant le score par Leroy après une relance hasardeuse de Camara  (32e). Le technicien parisien aura en revanche sans doute apprécié la réaction  d'orgueil de ses troupes, qui ont arraché un point grâce à une tête de Hoarau  (56e) et qui ont tout tenté en fin de match pour arracher la victoire.


 

Déclarations

Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient): "Ce  n'est pas le match le plus abouti, c'était assez bizarre, après une entame très  difficile, on a été asphyxié, puis on a eu de grosses difficultés et on a été assez chanceux de ne pas concéder de but. Après, on a pu desserrer l'étreinte,  et la 2e mi-temps a été un peu différente, le rythme a baissé et on a pu  exploiter nos qualités de vitesse devant, comme sur le but qui est un raccourci  des difficultés qu'on a su causer à Bordeaux. Sur la 2e  mi-temps, Bordeaux s'est liquéfié et ils ont eu moins de tranchant. Je ne parle pas des adversaires, mais il y a une usure, avec d'abord une défense diminuée,  moins stable, ce qui est préjudiciable pour le jeu. Une usure physique  et psychologique, car quand on sent qu'on fait des efforts et que ça ne marche  pas...    

Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux): "Il y a un échec. Le constat c'est  que sur ce match, Bordeaux méritait au moins de prendre un point. Notamment en  première période, on manque de chances, il y a les arrêts du gardien... on  aurait pu ouvrir le score. Mais rien ne nous sourit en ce moment et à la moindre  opportunité, l'adversaire la concrétise en but. On l'a perdu ce match puis on perd encore un joueur, cela fait vraiment beaucoup sur le plan comptable et en  terme d'effectif. Yoann, c'est une élongation derrière la cuisse. Ce but nous a  vraiment assommés. Il fallait faire du jeu, on aurait pu égaliser sur des  à-coups. Mais rien ne nous sourit."

 

Henri Legarda (président du Mans): "Je suis très en colère. On réalise un  match énorme et à l'arrivée, nous perdons à cause de deux erreurs d'arbitrage. C'est un véritable scandale."
   
Mickaël Landreau (gardien de Lille): "Nous étions venus pour gagner. Les  trois points sont importants. Ce match a été difficile. Il y a eu des occasions  de part et d'autre. On s'en sort bien. Notre niveau de jeu fait plaisir."

 

Gennaro Bracigliano (Nancy): "Le coach nous a dit  avant le match que si nous ne pouvions pas gagner, nous ne devions absolument  pas perdre. C'est ce que nous avons réussi à faire. Je crois que sur quelques situations, le match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre mais tout le  monde a su rester vigilant. Les deux gardiens ont fait ce qu'il fallait, en plus  des défenseurs. A la boxe, nous aurions peut-être gagné aux points mais le match  était assez équilibré. Montpellier est venu avec certains arguments. Ils ne sont  pas à leur place par hasard. Cela n'a pas été simple. Mais, même si nous  avançons doucement, nous avançons quand même."

 

Abdelhamid El Kaoutari (Montpellier): "Un match  nul à l'extérieur, c'est plutôt pas mal même si nous aurions préféré une  victoire. Mais ce n'est pas toujours facile. Nous étions plutôt pas mal. Nous  avons produit un beau jeu. Mais nous avons manqué d'un peu de chance. Il y a des  moments comme cela où il faut s'accrocher jusqu'au bout et ne rien lâcher.  L'équipe est jeune mais nous avons bien tenu. Il n'y a pas de frustration. Nous  réalisons une bonne saison et ce n'est que du bonheur maintenant. Nous nous  faisons plaisir et si nous pouvons aller jusqu'au bout, nous irons jusqu'au  bout".

 

Francis Gillot (entraîneur de Sochaux): "On termine la saison très fatigués.  On manque de jus dans le pressing, dans la récupération du ballon. La fatigue  due à l'accumulation de matches n'est pas une excuse, mais une explication à ce  qui s'est passé devant Boulogne. Comme on était déficient à la récupération du  ballon, on n'a pas eu beaucoup de possibilités de jouer vers l'avant. Les seules  occasions de but, on n'a pas été capables de les convertir. Sur la phase retour,  on se situe dans les trois derniers du classement. C'est logique, on n'a pas une  équipe de Ligue 1 sur les matches retours. On a trop d'absents, notamment des  cadres. Quand on est obligé de mettre trop de jeunes sur le terrain, ce n'est  pas bon pour le club."
   
Laurent Guyot (entraîneur de Boulogne): "Je suis très satisfait du résultat  et de la manière, avec en plus la réussite que nous n'avions pas connue sur  certains matches: notamment la semaine dernière face à l'OM. Tout n'a pas été  facile mais on s'est montrés solidaires avec le souci de toujours jouer vers  l'avant. Je suis très content qu'on ait réussi à montrer de l'allant pour tenter  de marquer un deuxième but, puis un troisième. Notre situation reste compliquée  mais on repousse l'échéance un peu plus, en profitant de la défaite du Mans. Il  nous reste un infime espoir de nous maintenir et on va y croire jusqu'au bout.  Les renversements de situation existent, et les exploits aussi. A condition d'y  croire, même si j'ai conscience de la difficulté."

 

Eric Roy (manager général de Nice): "Je ne sais  pas si mathématiquement, le maintien est assuré mais nous avons fait un grand  grand pas. La manière a encore laissé à désirer notamment dans la première  demi-heure. Nous n'arrivons pas à entrer dans les rencontres comme on le  voudrait, comme il le faudrait. Cela a été le cas lors des précédentes journées.  Mais à la différence des autres matches, on l'a payé cash devant Grenoble. Nous  avons souffert ce soir et nous avons été laborieux. Nous avions l'ambition de  prendre quatorze points sur les onze derniers matches. Nous sommes satisfaits  d'avoir atteint cet objectif. 

    
Mécha Bazdarevic (entraîneur de Grenoble): "Dans le jeu, nous n'avons pas été mal avec une bonne entame. Nous avons pris un coup avec l'égalisation  niçoise, un but évitable. Petit à petit, nous avons lâché. Cela est dû à notre situation. Mais nous avons joué jusqu'au bout sans parvenir à concrétiser par  manque de réussite, de talent. Je dis bravo à mes joueurs car ils ont tout  donné. Nous avons tant de blessés. Les présents ont fait preuve de beaucoup de  courage et d'envie. Ce match était tellement plus important pour Nice que  Grenoble. Concernant l'avenir, la situation du GF38 est plus importante que celui de Bazdarevic".

Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes): "On  peut perdre ce match dans le premier quart d'heure et les dernières minutes mais  entre la 15e et la 80e, Rennes était supérieur au Paris Saint-Germain. Je  regrette que l'on n'ait pas pu mettre le deuxième but. On a eu plus de temps  forts que le Paris Saint-Germain. On y était ce soir. Paris nous a beaucoup  gênés en début de match mais dès qu'on a commencé à sortir et à assurer la  première relance, le match a basculé. Au niveau des passes, on était supérieur.  Maintenant, les objectifs de fin de saison ne dépendent pas de nous. On aurait  pu se retrouver à quatre points de la 5e place. Il faut continuer à faire le  plein à domicile et terminer sur une bonne image. Après il y a un match de gala  à Marseille, on verra. Ce soir, on a raté une belle occasion de se rapprocher".

 

Antoine Kombouaré (entraîneur du Paris SG): "Ce sont des matches qui me rongent, ça me bouffe à l'intérieur parce qu'on avait  largement la place pour ramener les trois points de la victoire. Et puis il y a  un sentiment d'injustice parce qu'on a deux poteaux en fin de match et un  penalty non sifflé. Mais je suis fier de ce qu'ont montré les joueurs. Ils ont  montré du caractère. On a tout fait pour arracher la victoire. Ils ont été  énormes. Mais rester invaincu c'est bien, ramener la victoire, c'est mieux. Sur  la fin de match, il y avait de quoi ramener une victoire. Maintenant, il faut se  remobiliser avant la finale de la Coupe de France (le 1er mai, ndlr) avec un  déplacement compliqué à Grenoble, mardi."

Classement:

      Pts J G N P p. c. Diff.
 
 
1 Marseille   68 33 20 8 5 61 32 +29
 
2 Auxerre   63 33 18 9 6 36 26 +10
 
3 Lille   61 34 18 7 9 63 35 +28
 
4 Montpellier   60 34 17 9 8 44 37 +7
 
5 Lyon   59 33 16 11 6 54 35 +19
 
6 Bordeaux   57 33 17 6 10 51 33 +18
 
7 Lorient   53 34 15 8 11 49 37 +12
 
8 Rennes   52 34 14 10 10 48 33 +15
 
9 Monaco   49 33 14 7 12 34 38 -4
 
10 Paris SG   46 34 12 10 12 47 36 +11
 
11 Valenciennes   44 32 13 5 14 42 44 -2
 
12 Nancy   44 34 12 8 14 40 45 -5
 
13 Toulouse   43 33 11 10 12 35 30 +5
 
14 Nice   40 34 11 7 16 34 50 -16
 
15 Lens   39 33 10 9 14 30 38 -8
 
16 Sochaux   38 34 10 8 16 25 46 -21
 
17 Saint-Etienne   36 33 9 9 15 24 38 -14
 
18 Le Mans   28 34 7 7 20 32 53 -21
 
19 Boulogne   27 34 6 9 19 27 56 -29
 
20 Grenoble   16 34 3 7 24 24 58 -34
24/04/2010 Info France 3

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Sport
commenter cet article
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 21:30

 

 

 

Mon Chéri,

 

  Ne t’étonne pas si tu trouves le canapé totalement recouvert de papier
  bulle et posé au milieu du salon, c’est normal, une entreprise va passer
  le prendre pour le livrer chez son nouveau propriétaire car je l’ai vendu
  cet après-midi.
  Je vois déjà tes sourcils se froncer et la colère te monter au nez mais
  mon amour, laisse-moi te dire que je n’ai PAS FAIT EXPRES !
  Te souviens-tu quand tu m’as dit qu’en plus de tout gérer à la maison,
  l’entretien, les papiers divers et les trois nains que tu m’as faits (en
  me disant à chaque fois que tu savais «  sauter en marche ») je devais
  trouver un emploi ? Et bien, comme je ne trouvais pas le temps de
  travailler, j’ai trouvé un moyen de faire de l’argent rapidement sans
  sortir de chez soi ou presque : EBAY !
  Au passage ne cherche plus les vieilles baskets répugnantes que tu ne
  voulais pas jeter, un collectionneur les as achetées, à moins que ce ne
  soit un fermier pour faire du fumier.
  Mais revenons à Ebay, c’est vraiment merveilleux de pouvoir enfin se faire
  un peu d’argent de poche en vendant les choses dont nous n’avons plus
  besoin ! Surtout depuis qu’à cause de la «  crise » tu m’as supprimé mes
  rares sorties avec mes copines, mon rendez-vous bi-annuel chez le coiffeur
  et les visites chez mes parents sous prétexte que ça consomme de
  l’essence !
  Te souviens-tu de ce très joli sac à main dont tu me demandais très
  inquiet, si je ne l’avais pas payé trop cher ? C’est ta collection de
  verres de bière qui l’a sponsorisé, je me suis dit que tu serais d’accord,
  toi qui ne penses jamais à mon anniversaire ou ne sais jamais quoi
  m’offrir !
  J’ai aussi vendu la tondeuse, la perceuse, la ponceuse  et le taille-haie
  puisque de toute façon tu ne t’en approches jamais.
  Tes polars sont partis comme des petits pains, ainsi que toutes les
  chemises que tu ne portes plus depuis que tu as tant d’embonpoint.
  Enfin tu vois, je suis de nouveau « rentable » puisque j’arrive à gagner
  de l’argent ! Le seul hic c’est que je me suis laissée emporter, et j’ai
  malheureusement aussi vendu ta chère télé (non ne cherche pas, elle n’est
  déjà plus là) et ton canapé adoré.
  Depuis 15 ans que je te supporte pratique, je sais qu’à ce stade de la
  lecture tu fulmines et cherche ta batte de baseball pour m’administrer la
  correction que je mérite.  Ne la cherche pas plus loin, je l’ai vendue
  aussi et ne me cherche pas non plus : je suis partie avec le postier !
  Un charmant Monsieur que j’ai vu tous les matins depuis six mois que je
  vends sur EBAY, il adore les enfants et a déjà demandé sa mutation pour
  que nous nous rapprochions de chez mes parents.
  Je te laisse tout ce qui reste dans la maison à l’exception de
  l’ordinateur,  dont je vais avoir besoin pour aider mes parents à se
  débarrasser de tout ce que tu as entassé dans leur grenier parce que le
  notre était trop petit.
  Je te souhaite tout de même une très belle vie et si toutefois tu
  cherchais une autrebonne femme pour t’accompagner dans tes vieux jours,
  Ebay a aussi une section «  petites annonces ». Malheureusement, comme je
  ne suis plus là,  tu devras la mettre en ligne tout seul, mais dans ma
  grande mansuétude et comme je sais que tu n’as pas l’habitude, je t’ai
  préparé un modèle.
  «  Gros porc, aucune hygiène personnelle, handicapé moteur (incapable de
  faire fonctionner un appareil électroménager), légèrement obtus et
  carrément macho cherche compagne : bonne cuisinière, ménagère et économe
  n’aimant ni le romantisme, ni les restaurants, encore moins les activités
  en dehors de la cuisine et du lit conjugal. »
  Je te souhaite bien du courage pour réapprendre à
  -faire cuire des pâtes,
  - trouver où ils ont planqué le supermarché dans notre village,
  - comprendre comment fonctionne la machine à laver.
  Si je n’étais déjà comblée par l’amour de mon postier, rien que l’idée de
  ta tête, à poil devant la machine à laver lorsque tu auras compris que
  cette satanée machine ne te rend pas les habits secs, pliés et repassés,
  me rend folle de joie.
  Adieu !

 

  Ebay change la vie !!

Partager cet article

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 20:20

 

Crash de l'AF447: la maintenance mise en cause

Les marins de l'armée brésilienne ont repêché la dérive de l'Airbus A330 AF 447

Les marins de l'armée brésilienne ont repêché la dérive de l'Airbus A330 AF 447

France 2
L'enquête judiciaire sur l'accident du vol Rio-Paris en juin 2009 faisant 228 morts pointe des problèmes de maintenance

C'est l'information que révèle samedi le journal Libération qui a pu consulter le rapport des experts remis aux juges chargés de l'enquête.

Le document confirmerait par ailleurs le rôle probable joué par les sondes Pitot dans le crash de l'airbus.

 

Le givrage des sondes mesurant la vitesse de l'avion est un "élément contributif" du crash, mais sans qu'il soit possible pour l'instant d'identifier "avec précision les faits qui ont conduit à l'accident" rapporte Libération.

 

Fait nouveau, les experts mettraient aussi en avant le "temps (heures de vol et/ou durée calendaire) écoulé depuis le dernier entretien des sondes", autrement dit la maintenance de ces pièces sans croire toutefois que les sondes et la météo soient les seules causes de l'accident, qui s'était produit en pleine nuit. "La recherche d'autres éléments probants est nécessaire", concluent-ils.

 

Interrogé sur Europe 1, Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d'Air France, a dit ne pas avoir connaissance de ce rapport préliminaire mais a assuré que sa compagnie avait respecté toutes les procédures. "L'ensemble des procédures définies par les constructeurs et les autorités ont été parfaitement respectées quant au rythme d'inspection et de nettoyage par Air France", a-t-il dit;

Il a ajouté qu'il ne lui appartenait pas de dire s'il fallait changer ces règles, puisque "c'est le rôle des autorités et des constructeurs". Seule l'analyse des enregistrements contenus dans les boîtes noires de l'avion permettrait de savoir si une erreur de pilotage peut aussi être en cause mais celles-ci reposent toujours au fond de l'océan.

 

L'enquête du BEA

Le 2 juillet 2009, le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) avait remis un premier rapport dans lequel il avait conclu que l'A330 ne s'était pas disloqué mais avait percuté la surface de l'eau presque à l'horizontale, avant de sombrer.

Dans son second rapport en décembre, le BEA mettait en cause les sondes de vitesse fabriquées par Thales. Il pointait que le dysfonctionnement des sondes du groupe français Thales était "l'un des facteurs" mais "ne pouvait pas être la seule cause" de l'accident.

 

Depuis le crash, les autorités aériennes américaines et européennes ont ordonné aux compagnies aériennes le remplacement sur leurs Airbus A330 et A340 des sondes Thales par des sondes produites par l'américain Goodrich.

Le BEA a prévu un nouveau point le 4 mai, après évaluation de la situation.

 

Mise en cause des experts
Pour Me Alain Jakubowicz, membre du collectif d'avocats représentant les familles, "ce nouveau rapport d'experts n'apporte pas grand chose de nouveau". "Ce n'est pas étonnant lorsqu'on connaît la 'consanguinité' de ces experts", a-t-il dit expliquant: "La seule autorité dont nous ne doutons absolument pas, et qui montre une véritable volonté de recherche de la vérité, ce sont les juges d'instruction". 

 

"Pour le reste, les juges ont fait appel a des experts dont l'indépendance pose problème. Un expert est un ancien pilote d'Air France, un autre est un salarié de la DGAC, si on va du côté du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), c'est encore pire, il n'est pas indépendant et ne relève pas de l'autorité judiciaire", a fait valoir l'avocat.

 

Poursuite  des recherches

Les deux premières campagnes de recherches, du 10 juin au 10 juillet puis entre le 27 juillet et le 17 août, qui ont coûté neuf millions d'euros ont seulement permis de repêcher des débris, dont l'empennage de l'avion, ainsi qu'une cinquantaine de corps.

Vendredi soir, le gouvernement français a demandé la poursuite de la dernière phase de recherches sur place, alors que les deux navires qui y participent rentreront au Brésil la semaine prochaine.

A propos de la reprise des recherches, et des messages tantôt optimistes, tantôt pessimistes sur la possibilité de retrouver les boîtes noires, l'avocat a confié: "les familles des victimes se posent des questions et se demandent s'il n'y a pas des intérêts supérieurs qui feraient qu'on n'est pas si fâché que cela de ne pas retrouver les boîtes noires".

24/04/2010 Info France 3

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc - dans Actualités
commenter cet article

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

">

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation