airbus a330

airbus a330

 
Un garçon néerlandais de 8 ans est le seul survivant du crash d'un Airbus A330 en provenance de Johannesburg

104 personnes, 93 passagers et 11 membres d'équipage, se trouvaient à bord de l'avion d'Al Afriqiyah qui s'est écrasé mercredi matin à Tripoli, a indiqué la compagnie libyenne Al Afriqiyah.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses français va envoyer des enquêteurs à Tripoli. Ces enquêteurs seront accompagnés par des ingénieurs d'Airbus.

Le constructeur aéronautique a indiqué qu'il "fournira une assistance technique complète aux autorités responsables de  l'enquête sur l'accident par l'intermédiaire du BEA". Selon les conventions internationales, la Libye doit diriger l'enquête, à  laquelle participe le pays constructeur de l'appareil, en l'occurence la France, pays de conception de l'Airbus.

Le crash de l'appareil a eu lieu à 06H00 (04H00 GMT) lors de l'atterrissage de l'avion. Selon la sécurité de l'aéroport, les membres de l'équipage étaient tous de nationalité libyenne.

L'unique survivant de la catastrophe, un garçon néerlandais de huit ans, a été conduit dans un hôpital proche de Tripoli.

Al Afriqiyah Airways a annoncé que son vol 8U771 avait "eu un accident à l'atterrissage à l'aéroport international de Tripoli à 04h00 GMT, soit 06h00 heure de Tripoli, aujourd'hui mercredi 12 mai". "A ce stade nous n'avons aucune information concernant de possibles victimes ou survivants", a poursuivi la compagnie, ajoutant que "les autorités compétentes mènent les opérations de secours". La représentation sud-africaine d'Al Afriqiyah a ajouté que l'avion s'était écrasé "à un mètre de la piste" d'atterrissage.

Selon un journaliste de l'AFP, la sécurité a été renforcée autour de l'aéroport et des ambulances et véhicules de la protection civile circulaient sur la route menant à la capitale libyenne, à une vingtaine de kilomètres de là. Les conditions météorologiques étaient bonnes mercredi matin à Tripoli.

12/05/2010 Info France 3