Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 07:05

 

 

La coupable,

 

 

 

la sècheresse?

 

 

 

 

 

 

La forêt de Haguenau, malade
La forêt de Haguenau, maladeLa forêt de Haguenau, maladeLa forêt de Haguenau, malade

 

 

La forêt indivisée de Haguenau

 

en quête de thérapeutes d'arbres

 

 

 

 

- Les frênes:

Le "kaeffer tanne", un insecte qui perce l'écorce des frênes et pond des oeufs dans le tronc, les larves s'y développent et l'arbre meurt. Sans sècheresse ou avec plus d'eau, l'arbre produirait suffisamment de sève en continu pour noyer les larves.

 

- Les hêtres:

Comme tout le monde le sait, les larves des hannetons sont enterrées, elles mangent les petites racines des hêtres, qui meurent lentement.

Les larves ne deviennent hannetons qu'au bout d'un cycle de 4 ans.

 

- Les chênes:

Les Bombix, chenilles urticariantes proliférant plus après une année de sècheresse, mangent par milliers les feuilles des chênes qui se meurent.

L'année 2020 serait une année à Bombix après la grosse canicule de l'été 2019.

 

Sans compter les petits capricornes à dos rouge, des PYRRHIDIUM SANGUINEUM, qui abîment surtout les vieux chênes.

 

 

Solution: trouver des arbres résistants

 

L'Office National des Forêts envisagerait même d'importer des arbres résistants à la hausse des températures et donc à la sècheresse. Après un échec d'arbres importés de Chine, les arbres ayant pourris dans les cargos pendant l'acheminement, l'ONF envisagerait même d'importer de Turquie des arbres habitués aux fortes chaleurs.

Ce serait dommage de perdre le label Forêt d'exception® tout nouvellement obtenu le 30 janvier 2020.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 07:20

Soit tuer le pou rouge

et ainsi contaminer les oeufs,

soit laisser souffrir et mourir les poules?

 

Oeufs frelatés: Pourquoi utiliser le Fipronil?

Je me permets de partager un article (auteur non connu) sur les oeufs contaminés au Fipronil, article que j'ai reçu par mail (la recherche en hoax est négative).

Cet article permet de comprendre le pourquoi et le comment, mais nous explique qu'il n'y aura pas de solution à long terme.

----------------------------------------------

Œufs contaminés : excusez-moi de rire !

L’Europe entière est en armes : on a trouvé des traces d’un produit chimique toxique, le fipronil, dans des œufs vendus dans le commerce !

Le fibronil est un produit utilisé contre le pou rouge.

Les gens sont scandalisés : « Quoi, on achète des œufs au supermarché, et on apprend qu’ils contiennent du poison ! Mais où sont les Autorités ? Les Inspecteurs ? Que fait la Police ??? Qui nous protège ? »

Le pou rouge, omniprésent dans les poulaillers

Pourtant, une des premières choses que vous apprenez quand vous élevez des poules, c’est qu’elles sont presque toujours accompagnées d’un sale petit parasite : le pou rouge, y compris dans les poulaillers familiaux.

« Y a pas de poulailler sans pou rouge », me grommelait l’éleveur qui m’a apporté mes poules, en me tendant un petit flacon portant une tête de mort… (le produit anti-pous).

Et ça n’a pas manqué.

Mes poules vivent aussi près qu’on puisse le rêver de la vie naturelle. Pourtant, début juillet, elles ont été attaquées elles-aussi par le pou rouge (et nous n’en sommes pas encore sortis).

C’est une horreur. C’est un acarien qui les infeste sous leur plumage et pénètre sous leur peau. La poule tente se gratter, se picorer, rien n’y fait. Elle finit par s’asseoir et souffrir en silence, tandis que les pous lui sucent le sang. Sur mes six poules, deux sont ainsi mortes les 18 et 20 juillet.

Mais le décès des poules n’est pas la fin du problème.

Ce n’est pas la peine d’en racheter car le pou infeste le poulailler lui-même. Il est dans les interstices, colonise le toit, les poutres, le plancher, et attend que de nouvelles poules arrivent !

Nous avons tout passé au Kärcher, sans succès.

Nous avons sorti le chalumeau, en vain.

Un voisin qui a l’expérience m’a recommandé de tout asperger de pétrole.

Devant mon air affolé, il m’a regardé d’un tristement et a lâché : « Y a pu qu’a tout brûler, alors ! »

Car voilà la vérité, cher lecteur : vous pouvez éviter les insecticides toxiques comme le fibronil dans le poulailler. Mais il faut être prêt à la seule solution « bio » efficace :

La purification par le feu !!

Stop aux fantasmes

Les citadins, les idéalistes, les rêveurs, voudraient manger bio sans se donner de mal. Ils trouveraient normal de pouvoir garer leur voiture devant n’importe quel supermarché et mettre la main sur de la nourriture saine, sans produits chimiques, amoureusement cultivée à la main par un agriculteur philanthrope.

Ils fantasment !

Si je devais vendre un seul de mes œufs, une seule de mes courgettes, il faudrait que j’en demande des dizaines d’euros pour tout le mal, les angoisses, le travail que cela m’a demandé.

Quand vous produisez vos propres œufs, vos fruits, vos légumes, comme c’est mon cas, vous savez que votre production est constamment attaquée par des parasites, des champignons, des maladies.

Le moindre légume que vous mangez est arraché de haute lutte.

Bien sûr, il faut travailler dur, retourner la terre, fumer, désherber, planter, tailler, arroser, renoncer à partir en vacances.

Mais ce n’est encore rien !

Il faut en outre accepter avec le sourire de voir une partie, souvent importante, de votre production détruite par le mildiou, l’oïdium, la chlorose, le charançon, le hanneton, les limaces, les acariens, les cochenilles, la mouche du fruit et cent autres que j’oublie.

L’issue de ma bataille contre le pou rouge

Après trois semaines où le combat a fait rage, le pou rouge infeste toujours mon poulailler.

Je ne me suis pas encore résolu à le brûler. Mes poules dorment donc dehors protégées néanmoins d’un épais grillage contre les fouines, le renard et les rapaces qui les contemplent avec des yeux de Chimène.

Sans doute finirai-je par gagner cette bataille. Mais je ne gagnerai jamais la guerre contre tous les animaux et organismes qui, eux aussi, revendiquent une part de ce que produit la terre.

L’homme ne doit pas se croire seul sur cette planète. Et il n’y a pas que l’ours blanc, le tigre du Bengale, l’éléphant d’Afrique et l’Orang-outang qui réclament qu’on les laisse vivre.

Il y a aussi la masse des petits animaux, des puces, des bactéries, qui n’ont la sympathie de personne et ne reçoivent jamais le secours du WWF. Le pou rouge en fait partie.

Le pou rouge dérange. On voudrait le voir disparaître spontanément, mais sans produits chimiques qui restent dans les œufs vendus dans le commerce.

Très bien.

 

Mais je peux vous dire que ça n’arrivera jamais. Pas tant que chacun prétendra manger tous les jours des œufs, y compris des œufs prétendument biologiques, mais dont il n’a jamais rencontré la poule qui les a pondus.

Car les industriels des œufs n’ont pas le choix : pour eux aussi, c’est soit incendier leurs bâtiments, soit utiliser du fipronil, ou un autre poison équivalent.

Croyez-moi, ils ont fait leur choix. Le scandale du fibronil va passer. On va oublier. Et ça recommencera.

A votre santé !

 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 04:00

BAYER:

Le Zyklon B, maintenant Monsanto

Humour noir Monsanto: Le puissant Bayer fidèle au poste

 

 

Imaginez :

 

- On vendrait les remèdes aux maladies qu'on crée.

 

- Le rêve !

 

 

Humour noir Monsanto: Le puissant Bayer fidèle au poste

 

C'EST A VOMIR.

 

D'abord gazer, puis tuer à petit feu !

 

Du fric, rien que le fric !

 

La vie des gens, on s'en fout,

car il y a de toute façon plus de 7 milliards d'humains sur Terre. 

La belle planète ne sera sans doute bien plus longtemps bleue. 

 

On s'en fout car, après nous le déluge,

pourvu que les actions montent en Bourse !

 

On laisse faire, quoi faire ? 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 13:30
 Ville « zéro carbone et zéro déchets »
 Ville « zéro carbone et zéro déchets »
 Ville « zéro carbone et zéro déchets »
 Ville « zéro carbone et zéro déchets »

Ville « zéro carbone et zéro déchets »

 

 

 

Masdar est une future ville nouvelle et écoville de l’émirat d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis. Elle est en construction depuis février 2008.

Masdar tire son nom de l'arabe : مصدر maṣdar, qui signifie « source ».*

Initiée par Sultan Ahmed Al Jaber et la famille régnante d’Abu Dhabi, cette ville nouvelle Masdar sera une ville écologique modèle, la première ville au monde à être construite pour une vie « zéro carbone et zéro déchets ».

 

Le projet Masdar a été annoncé en avril 2006 devait être finalisé en une dizaine d'années et devrait compter 50 000 habitants en 2020. Des quartiers formeront des îlots urbains se voulant de "haute qualité et performances environnementales et énergétiques", la ville devant même devenir à énergie positive, ce pourquoi elle est aussi connectée au réseau électrique national (ce qui permet aussi un secours électrique en cas de besoin). L'économie circulaire est mise en avant à tous les niveaux, hormis lors de l'apport initial de certaines ressources (eau, ciment, acier...).

 

Située à Abu Dhabi dans les Émirats Arabes Unis, Masdar (« source » en arabe) est une éco-cité à vocation expérimentale dans les domaines de l’énergei solaire, des transports propres et du recyclage des déchets.

Appelée à devenir une ville modèle, elle sera la première ville entièrement écologique au monde avec l’ambition d’une vie « sans émissions de carbone et sans déchets ».

Cette ville est localisée à 30 km à l’Est d’Abu Dhabi à proximité de son aéroport international.

 

Des énergies 100% renouvelables

Parmi les infrastructures envisagées :

  • La construction d’une centrale solaire d’une puissance de 100 mégawatts est prévue. Equipée de 768 miroirs paraboliques sur 2,5 km2, la centrale nécessite un investissement de 350 millions de dollars. Sa puissance sera ultérieurement portée à 500 mégawatts.
  • Les toits de la ville seront recouverts de 5000 m2 de panneaux photovoltaïques
  • Une centrale à hydrogène et des agrocarburants issus de cultures utilisant les eaux usées permettront de remplacer les carburants fossiles.
  • Les eaux usées seront aussi utilisées pour l'irrigation des cultures destinées à l'alimentation. Ce recyclage de l’eau permettra de réduire de 80% la consommation d’eau de mer dessalée dont la production nécessite une quantité importante d’énergie.
  • Une ferme éolienne de 20 MW sera construite.
  • Le surplus d’énergies renouvelables produit sera utilisé par la ville d’Abu Dhabi.
  •  

Des transports propres et optimisés

La mise en place d’un système de transports propre à haute efficience énergétique et sans émissions de gaz à effet de serre va être mis en place : le PRT (Personal Rapid Transit). Il s’agit d’une nouvelle technologie rapide, à la frontière des transports collectif et individuel. Avec des cabines de taille moyenne (1 à 10 personnes), les véhicules se déplacent automatiquement à la demande, sans chauffeur selon une voie définie. Les flux peuvent être optimisés en fonction du trafic et des trajets possibles. Déjà en place à l’aéroport d’Heathrow à Londres et en cours d’expérimentation à Masdar, ce mode de transport permet outre l’acheminement des passagers d’assurer le fret en ville ainsi que l'évacuation des déchets.

En théorie, aucun habitant n’aura plus de 200 mètres à parcourir pour accéder aux commerces et services de proximité. Les moyens de transports comme la marche à pied et le vélo seront privilégié.

 

Une architecture adaptée à l’environnement de la ville

L’architecture de la ville croise les technologies nouvelles et l’architecture traditionnelle arabe. Sa conception intègre notamment :

  • Des ruelles étroites et ombragées, rafraichies par un réseau de cours d’eau.
  • Des « couloirs » ventés traversant la ville de part en part pour une aération naturelle afin de favoriser l’apparition d’un « microclimat ».
  • Un plan général de type traditionnel, carré, entouré de murs destinés à protéger des vents chauds du désert.
  • Des constructions basses et équipées en panneaux solaires sur les toits utilisant la climatisation naturelle.
  • Des fenêtres reproduisant le principe des moucharabiehs.

 

 

Unités de mesure et chiffres clés
  • Superficie :6 540 hectares
  • Date de livraison initialement prévue : 2016
  • Nombre d’habitants attendus : 50 000 (dont 600 étudiants et 40 000 travailleurs)
  • Potentiel d’installation : 1500 entreprises
  • La superficie de la première phase de construction de la ville (livraison en 2015) se répartira globalement comme suit :
  • 39% pour l’habitat,
  • 38,6% pour les activités commerciales,
  • 4,6 % pour les services collectifs et culturels,
  • 16% pour l'Institut Masdar pour les sciences et la technologie.

Le coût de cette nouvelle cité a été estimé initialement à environ 22 milliards de dollars.

* Masdar - Wikipédia

 

Lire l'article complet sur le lien Masdar City ci-dessous.

 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 07:30

 

31283_128801060473479_100000307569946_213187_5118418_n.jpg

Partager cet article

Repost0

L'humour Est La Meilleure Thérapeutique

  • : Doc de Haguenau
  • Doc de Haguenau
  • : Humour, Nutrition et santé, Politique, Sport, Histoire, Alsace, Râler, Actualités
  • Contact

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation