Sylvester Stallone - "Expendables : unité spéciale"

Sylvester Stallone - "Expendables : unité spéciale"

© Metropolitan FilmExport
De Sylvester Stallone (etas-Unis), avec : Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren - 1h45
Ce ne sont ni des mercenaires, ni des agents secrets. Ils choisissent eux-mêmes leurs missions et n'obéissent à aucun gouvernement. Ils opèrent sur les cas désespérés.

Eliminer un général sud-américain n'est pas le genre de job que Barney Ross accepte, mais lorsqu'il découvre les atrocités commises sur des enfants, il ne peut refuser.
Avec son équipe d'experts, Ross débarque. Lorsque l'embuscade se referme sur eux, il comprend qu'il y a un traître dans son équipe, .

Après avoir échappé de justesse à la mort, ils reviennent aux Etats-Unis, où chaque membre de l'équipe est attendu. Il faudra que chacun atteigne les sommets de son art pour en sortir et démasquer celui qui a trahi....

La critique

Sylvester Stallone a fait le déplacement en Seine-Saint-Denis pour le lancement d'Expendable3Expendables" - © Metropolitan FilmExportCe n'est pas la première fois qu'une vedette américaine se lance dans l'entreprise. Le 22 juillet, le chanteur Prince était venu répéter en toute discrétion, à Bondy, en pleine tournée européenne.

En avril dernier, l'acteur Samuel L. Jackson s'était également rendu à Bondy en compagnie de l'ambassadeur des Etats-Unis.

Le cinéma de Rosny-sous-Bois avait déjà accueilli John Travolta, pour la sortie du film produit par Luc Besson, From Paris with  love.

Grosse promo donc de la part de Stallone qui réalise et interprète Expendables avec un parterre d'acteurs gros bras : lui-même, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, Bruce Willis, Mickey Rourke...

Mais Expendables n'a  pas de scénario : une vieille équipe à la 12 salopards se reconstitue pour une obscure mission avec une succession de mitraillades et de coups de poing à la clé. Comme une parodie des films dans lesquels tous les protagonistes ont tourné. Le film semble avoir été conçu pour rassembler des vieux potes et s'en prendre une bonne tranche sur le tournage. Une pochade, mais trop légère pour des gros bras.

Source: culture.france3.fr par Jacky Bornet