Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 05:39

5821217801_37f6c43184.jpg

COMMUNIQUE UNION GENERALISTE

Jusqu’ou iront-ils ?
Où est notre limite de tolérance ?

 

A propos de l’opération « tiers payant contre générique en Alsace »


Les syndicats de pharmaciens alsaciens ont négocié avec les caisses une application stricte de la pratique dite « tiers payant contre génériques » qui consiste à refuser le tiers payant pour les médicaments pour lesquels le patient refuse le générique.

Lire la communication du syndicat des pharmaciens à ce sujet
http://www.apima.org/img_bronner/INFO_FLASH_generiques.pdf


On notera que les syndicats de pharmaciens ont accepté des contraintes (séparation des ordonnances en 2 flux, un papier et un électronique) pour le moins complexes.
On soulignera aussi que les représentants des médecins n’ont pas donné leur accord en commissions conventionnelles à cette opération.

La FMF (et Union Généraliste, les généralistes de la FMF) n’ont évidemment rien contre une promotion des médicaments les moins chers, mais pense que la logique voudrait que ce point se règle par une politique du prix des médicaments et au minimum sans contraintes supplémentaires sur les prescripteurs.

Que les syndicats de pharmaciens se mettent d’accord pour mettre ainsi la pression sur les patients est leur problème et concerne la relation patient-pharmacien.

Par contre, les médecins sont pris en otage puisqu’il est clairement spécifié qu’il va falloir appliquer strictement la loi qui s’énonce ainsi 

Article R5125-54 du Code de la Santé Publique
La mention expresse par laquelle le prescripteur exclut la possibilité de la substitution prévue au deuxième alinéa de l'article L. 5125-23 est la suivante : "Non substituable". Cette mention est portée de manière manuscrite sur l'ordonnance avant la dénomination de la spécialité prescrite.

Bref, comme cela est rappelé dans la circulaire pharmaciens, quand le médecin est informatisé, la mention "non substituable" en toutes lettres écrite sur l’ordinateur n’est plus valable, la mention ne pas substituer pour toute l’ordonnance n’est plus valable, le NS manuscrit n’est plus valable.

Ce sont des contraintes supplémentaires pour les médecins qui en plus, contrairement aux pharmaciens, n’ont aucune contre partie. Il s'agit évidemment d'application de la loi, mais les caisses nous donneront des leçons quand elles appliqueront elles-mêmes certains textes bien plus importants comme la gestion des médecins traitants conjoints ou délivreront des cartes Vitale dans des délais raisonnables. Par ailleurs, la FMF va agir auprès des députés pour que cesse ce non sens d'une écriture manuelle clairement faite au mépris des prescripteurs.

Que faire en pratique ?

Face au patient qui vous réclame un travail supplémentaire : vous êtes strictement dans la définition du DE (exigence particulière du patient) et vous pouvez l’appliquer.

Vous pouvez aussi la jouer au « plus débile des deux, je gagne » en déléguant au patient le soin d’écrire de sa main « non substituable » devant chaque médicament qu’il ne veut pas voir substituer. Ce n’est pas formellement interdit dans le texte légal.

Source
Union Généraliste Alsace
dr.cbronner@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

gerard 18/06/2013 22:35


bel exemple de civisme de la part de ce medecin dont la majorité des revenus sont issus de l assurance maladie .


en plus il n a rien compris : ce n'est pas la patient qui lui demande un travail supplementaire c'est lui qui ne fait pas le sien en ne prescrivant poas au moindre cout


le non substituable doit etre Médicalement justifié et non "patiement" demandé


ou alors il faut faire écrivain public et pas médecin


la loi s applique strictement pour les medecins mais aussi pour les pharmaciens.


quant à la dernière idée ( la meilleure) de laisser le patient compléter son ordannance donc s' autoprescrire , elle oublie qu'il s agirait là d'un exercice peu légal de la médecine par le
patient, ce qui n' est pas formellemnt interdit par ce texte mais bien illégal par ailleurs ( la fatigue sans doute)


 


 

Doc de Haguenau 22/06/2013 09:45



No comment, le gouvernement à réussi à diviser les professionnels de santé.


Pour moi, les génériques resteront une très mauvaise idée du gouvernement, qui n'avait qu'à abaisser d'autorité les prix des médicaments princeps, sans forcer les malades à prendre tous les mois
différents médicaments apparemment identiques en théorie, mais pouvant avoir des effet secondaires différérents.


Les pharmaciens prennent-ils personnellement des génériques, surtout quand ils ont un traitement au long cours? Prennent-ils toujours les mêmes génériques?


Ne pas appliquer aux patients, ce qu'on ne s'applique pas à soi-même.


De toute façon, la messe est dite, ce discours anti ou progénérique restera stérile, le gouvernement a décidé!



amidtako 17/08/2012 19:11


bonjour, je vient de sortir d'un infractus du myocarde, jai un traitement a vie et les medicament generique ne marche pas sur moi, jaimerai svp savoir s'il ya une ou plusieurs associations de
lutte contre les medicaments generique, ont m'oblige indirectement en me refusant le tier payants alors que je suis a 100% de la securité social, etant au chomage avec trois enfants a charge, je
n'ai pas les moyens d'avancer l'argent des medicaments.pour le moment mon cardiologue veut bien mentioner "non substituable" devant chaque medicament, mais il arrivera un moment ou meme cette
mention ne sera plus valable pour obtenir les originaux,bref desoler si je ne suis pas tres clair dans mon commentaire, mais jaimerai me mobilisé avec les gens qui sont contre se systeme injuste
qui nous oblige a prendre des placebos pour nous soigner au depend de notre vie, nous sommes condamné a prendre des traitements a vie et ses medicament originaux sont nessaicaires a notre
survie!! penser a l'avenir de vos enfants!! il ya d'autres moyens de combler le trou de la securité social!! l'indigent que je suis reclame le droit de vivre!!!! merci

Doc de Haguenau 18/08/2012 15:10


Désolé, toujours pas d'association anti-génériques digne de ce nom.


L'humour Est La Meilleure Thérapeutique

  • : Doc de Haguenau
  • Doc de Haguenau
  • : Humour, Nutrition et santé, Politique, Sport, Histoire, Alsace, Râler, Actualités
  • Contact

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation