Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:45

72417920_76a30a86f7.jpg

 

Boire des sodas «light» pourrait accroître le risque de diabète

 

C’est ce qu’indique Le Parisien, qui relaie les conclusions d’une étude de chercheurs de l’Inserm, menée par Guy Fagherazzi et Françoise Clavel-Chapelon, publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

 

Le journal note ainsi que « les sodas «light» (dans lesquels le sucre est remplacé par un édulcorant) sont généralement considérés comme plus sains que les sodas non allégés et sont utilisés pour lutter contre l'obésité. Selon [les auteurs de ce travail] qui ont suivi 66.188 femmes françaises âgées de plus de 40 ans pendant 14 ans (de 1993 à 2007), la consommation de sodas «light» est associée à une multiplication par 2,3 du risque de développer un diabète par rapport aux femmes qui ne consomment pas de boisons sucrées, tandis que la consommation de boissons sucrées ordinaires multiplie ce risque par 1,5 ». Le quotidien ajoute que « celles consommant des boissons «light» avaient une consommation plus grande que celles consommant des boissons sucrées normales (2,8 verres/semaine contre 1,6 verre/semaine en moyenne respectivement) ».

 

Guy Fagherazzi précise : « C'est la première étude française qui met en évidence ce facteur de risque, mais il faut un faisceau de preuves (...) Nous ne sommes par là pour dire qu'il faut stopper tel ou tel type de boissons ». Le Parisien relève en effet que l’épidémiologiste « reconnaît que l'étude établit une association statistique mais pas un lien de cause à effet et que des études supplémentaires seront nécessaires pour confirmer les résultats. Il reste également à mettre en évidence le mécanisme en cause ». Le journal note enfin que « l'association internationale pour les édulcorants (ISA), qui rassemble les industriels du secteur, a immédiatement réagi en se déclarant «surprise des conclusions de cette étude qui vont à l'encontre du corpus scientifique disponible sur la consommation de boissons avec édulcorants et leurs bénéfices» ».

 

Le Figaro relève aussi que « les boissons light favoriseraient le diabète » et livre la réaction de Laurent Chevallier, médecin consultant en nutrition, qui remarque que « plusieurs études ont déjà alerté sur le fait qu'une consommation chronique d'édulcorants pourrait augmenter l'absorption intestinale du glucose, et donc le taux de sucre dans le sang ». Hugues Pitre, président de l'ISA, déclare quant à lui que « ces travaux méritent bien entendu l'attention des industriels. Mais ces résultats doivent être considérés avec beaucoup de prudence car il s'agit d'une étude épidémiologique, dont le but n'est donc pas de mettre en évidence des liens de cause à effet ».

 

« Françoise Clavel-Chapelon et Guy Fagherazzi rappellent néanmoins qu'une telle association a déjà été mise en évidence sur d'autres populations outre-Atlantique. Ils ajoutent que les participantes, âgées en moyenne de 52 ans, avaient une consommation modérée de boissons light », souligne Le Figaro. Les chercheurs indiquent ainsi qu’« on peut imaginer que les 16-45 ans, qui sont les consommatrices types de ce genre de boissons, en ingèrent bien plus. Or nos résultats montrent que le risque de développer un diabète augmente avec la quantité ».

 

De son côté, L’Express retient que « parmi les mécanismes pouvant expliquer le phénomène, [les chercheurs de l’Inserm] notent que les sucres contenus dans les boissons sucrées entraînent un pic d'insuline et que la répétition peut engendrer une insulino-résistance, une anomalie à l'origine du diabète. Quant à l'aspartame, l'un des principaux édulcorants utilisés aujourd'hui, il pourrait induire une augmentation de la glycémie et de ce fait une hausse du taux d'insuline comparable à celle engendrée par le sucrose ».

 

Laurent Frichet Médiscoop Tsavopresse 8 Février 2013

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'humour Est La Meilleure Thérapeutique

  • : Doc de Haguenau
  • Doc de Haguenau
  • : Humour, Nutrition et santé, Politique, Sport, Histoire, Alsace, Râler, Actualités
  • Contact

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation