Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 12:00

e-cigCapture.PNG     

 

 

La e-cigarette, une mode passagère à la clope

 

 

Un sujet très à la mode est la cigarette électronique ou e-cigarette, et en surfant je suis tombé sur un article (1) de Damien Fournier, Spécialiste gestion du temps et des priorités.  

Son analyse est plus que pertinente. Moi-même ancien fumeur, ayant même essayé la cigarette électronique à ses débuts en France, je ne pouvais que me reconnaître dans son article: une fausse envie d'arrêter avec une grosse peur d'échouer, une peur de montrer qu'on est drogué, dépendant d'une substance et d'un geste.

 

Les non fumeurs ne peuvent  pas comprendre que l'addiction à cette saleté de clope est profonde et récurrente. Il y a certes ces 2 -3 cigarettes plaisir de la journée, mais toutes les autres, que vous allumez des fois je ne sais pourquoi, par automatisme, par habitude et surtout en moments de stress vous donnent cette fausse impression d'apaisement quand vous tirez la première taffe.

Vapoter* une e-cigarette ne donne pas du tout le même plaisir qu'une vraie clope, de sorte que vous vous dites inconsciemment, je vais quand même en refumer une vraie, juste pour ressentir à nouveau le plaisir de la vraie clope!

 

Vapoter n'est pas arrêter de fumer, vapoter n'est pas arrêter d'acheter, vapoter n'est pas arrêter les éventuelles complications de santé qui ne vont survenir que dans 15-20 ans peut-être, vapoter n'est pas arrêter la dépendance gestuelle (automatisme main-bouche). Vapoter pour les jeunes attirés par cette mode, c'est risqué de tomber dans l'addiction de la nicotine et ses toxiques chimiques inhalés avec tous les dégâts que l'on connaît.

Pour moi, vapoter est un leurre, c'est se donner l'impression d'arrêter de fumer sans vraiment le vouloir. C'est un faux semblant, une mode qu'on a envie d'essayer, mais pour vraiment arrêter de fumer, il faut un vrai déclic.

Si vous lisez cet article et que vous même ou que vous connaissiez quelqu'un qui a arrêté de fumer et de vapoter, je vous demanderais de me laisser un commentaire à la fin de l'article (les autres aussi naturellement). Mais comme Damien Fournier dans l'article ci-dessous, je ne connais personne qui a arrêter de fumer et de vapoter définitivement.

Sans volonté, pas d'arrêt de cigarette possible, il faut en avoir vraiment envie, cela demande un effort violent et long en même temps, mais cela est possible, car vous connaissez tous des gens qui ont arrêté, donc c'est faisable, même sans cigarette électronique.

 

Moi-même, j'arrêter de fumer le 21 janvier 2010, bientôt 3 ans, par la mésothérapie homéopathique auriculaire (2). Je me sens libéré, j'ai retrouvé le goût et l'odorat, je ne pue plus la clope, je ne choisis plus les restaurants en fonction d'une terrasse, je n'ai plus besoin de sortir pour fumer, je ne stresse plus dans un avion par manque de nicotine. Je n'intoxique plus mon entourage, et je ne parle pas des économies réalisées chaque année.

Arrêter de fumer, c'est éviter le cancer du poumon, de la vessie ou de la gorge. Vos artères ne vont plus se solidifier par les dépôts de nicotine ou goudron avec un risque d'accident vasculaire cérébral ou d'anévrysme de l'aorte (risque de rupture et de mort subite), sans compter la possibilité d'infarctus du myocarde.

Arrêter de fumer, c'est éviter l'insuffisance respiratoire chronique, qui provoque l'essoufflement d'abord à l'effort, puis même au repos. La fameuse glaire que vous raclez le matin, cette glaire est là au départ pour vous sauver la vie, car l'organisme les fabrique pour empêcher que les substances toxiques** inhalées n'atteignent les cellules bronchiques: une seule cellule touchée par le toxique subirait une mutation cancéreuse, et la cellule n'aurait plus qu'à se multiplier pour développer un cancer (dès que la tumeur atteint un vaisseau artériel, les cellules cancéreuses vont se disséminer dans le corps par le réseau artériel, et donner ainsi ce qu'on appelle les métastases). 

Oui, les glaires sont donc là pour vous protéger, il faut les évacuer. Malheureusement après un certain nombre d'années d'agression par le tabac inhalé, ces glaires se reproduisent automatiquement même après avoir arrêté de fumer, elles vont obstruer vos bronches, et provoquer la Bronchite chronique, puis la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, non guérissable, mais surtout vous empester la vie, par l'essoufflement provoqué. 

 

Non, je ne veux pas vous écoeurer, je vais m'arrêter là. Même si je n'ai réussi à convaincre à arrêter de cloper qu'un seul fumeur qui lit cet article, je serais content d'avoir sauvé quelques années de votre vie et de bonheur de votre entourage, qui souffrirait également en cas de complication nicotinique vous concernant.

 

Témoignage - Doc de Haguenau, 30 Novembre 2013

 

* une cigarette électronique n'émet pas de fumée, mais de la vapeur, d'où le terme de vapoter.

** nous ne connaissons pas encore les effets à long terme des substance toxiques inhalées de la e-cigarette (propylène glycol et additifs aromatiques), mais jusqu'à preuve de la non innocuité, il faudrait être prudent en limitant son utilisation. 

 

La cigarette électronique donne-t-elle un cancer électronique ?

Je me suis posé la question en voyant augmenter le nombre des « vapoteurs ». Dans Nantes et les environs, les magasins qui vendent des cigarettes électroniques poussent comme des champignons après la pluie. C’est assez amusant d’ailleurs. Ces magasins remplacent les anciens magasins de téléphone qui ont fait faillite.

Mais c’est, selon moi, une gigantesque escroquerie.

Laissez moi vous expliquer pourquoi. D’abord, je ne vais pas vous parler des méfaits ou des bienfaits de la cigarette électronique. Je ne suis pas expert et puis cela ne m’intéresse pas. Je suis spécialiste de la gestion du temps et des priorités. J’ai déjà écrit sur les ravages de la cigarette sur le temps et les heures perdues chaque année à fumer. 

Je rebondis ici pour parler maintenant de la e-cigarette. 

Chaque fois que j’ai croisé des vapoteurs en soirée j’ai observé la chose suivante. D’abord, en début de soirée, ils sont fiers d’exhiber leur doudou fumant. Ils vous expliquent – sans rire – que c’est mieux que la clope, qu’ils ne fument – presque – plus et qu’ils vont réduire les doses de nicotine au fur et à mesure. C’est le plan qui est dans leur tête.
Je souris, car ne veux vexer personne.

Mais, j’ai observé à chaque soirée où ces vapoteurs s’exhibaient, qu’après plusieurs heures, plusieurs verres d’alcool, immanquablement, je les surprenais en train de fumer une VRAIE clope. Ils avaient fini par taxer un fumeur pigeon.

Mon côté pénible et sarcastique de l’ancien fumeur reprenait alors le dessus. D’ailleurs, je ne dis jamais que je suis non-fumeur. C’est faux. Je suis << fumeur >> et le serai toute ma vie. Mon cerveau, mon corps aiment la nicotine. C’est juste que depuis le 2 avril 2006, je suis abstinent. Je n’ai pas touché une clope. Je suis « fumeur abstinent ». Comme des millions de personnes.

Bref, je leur disais toujours que la cigarette électronique n’empêchait finalement pas de fumer. Ils me répondent toujours là même chose « Oui mais là … en soirée, … tu sais … et puis demain j’arrête…. je n’en fume qu’une …. « . 

La cigarette électronique est une escroquerie.

D’après tous les livres et les blogs que j’ai lu sur la cigarette, il existe 2 types de dépendances.

1- la dépendance pharmacologique. C’est à dire le besoin du corps, une fois qu’il est hameçonné d’avoir sa dose quotidienne de nicotine.

2- la dépendance gestuelle. C’est à dire s’occuper les mains, passer le temps, se donner une (fausse) contenance quand on est un peu timide et mal à l’aise, se trouver un alibi pour être seul, ou pour socialiser, l’habituelle cigarette le matin, avec le café, après le repas, après le simulacre de la reproduction  etc etc… Cette dépendance là est beaucoup plus longue à éliminer. Mais pas impossible. D’ailleurs bravo aux cigarettiers d’avoir mis dans la tête de TOUT le monde qu’arrêter de fumer c’est difficile. Qu’arrêter de fumer fait grossir. Qu’arrêter de fumer va rendre votre vie et celle de vos proches un enfer, etc etc.. Posez la question autour de vous, les croyances encrées sur la cigarette et son arrêt sont géniales et pourtant …totalement infondées scientifiquement. Je veux dire par là que c’est plus du « on dit que » que des données chiffrées à ma connaissance.

Bref, la cigarette électronique n’enlève ni la dépendance pharmacologique, ni la dépendance gestuelle. C’est là une excellente nouvelle pour l’industrie du tabac, et je rajouterais même pour les taxes d'Etat. La cigarette électronique n’est donc selon moi, qu’une pause, une parenthèse, plus ou moins longue entre 2 périodes où l’on fume des cigarettes.

Je n’ai pour l’instant rencontré AUCUN ex-vapoteur/ex-fumeur. Quelqu’un qui aurait arrêté avec la e-cigarette. Cela doit exister mais je n’en connais pas.

 

(1)   http://the1440minutes.com/fr/pourquoi-la-cigarette-electronique-est-une-escroquerie/

 

(2)   Arrêt du tabac par mésothérapie homéopathique périauriculaire        

Partager cet article

Repost0

commentaires

N


Répondre
D






M

Ca ne permet peut être pas d'arreter mais cela permet de fortement freiner sa consommation de cigarette classiques et de fumer plus sainement. :
http://www.ecig-arrete.fr/blog/avis-tests-et-temoignages/09-12-2013-236708-medecins-canadiens-pour-la-ecig.html ces docteurs canadiens ont prouvé que la vapeur générée par la cigarette
électronique avec nicotine est 450 fois moins nocive que la réelle fumée de la cigarette classique. Alors c'est déjà ca !
Répondre
D


Oui, c'est déjà ça !


On cherche toujours une étude qui arrange son comportement.


J'espère qu'un jour, vous pourrez vous sevrer totalement, pour retrouver une vraie liberté.



M

Quel article ! Les vapoteurs ne doivent pas être très content de lire ça, mais la vérité blesse, l'article touche là où ça fait mal. 
Répondre
D


Oui, une vérité qui blesse, et les fumeurs sont très susceptibles, je le sais bien, je l'étais aussi, concernant toutes les lois anti-tabac, et concernant tout ce qui pouvait m'empêcher de fumer.



É

Quelques réflexions personnelles :


 


Je DÉTESTE les mots "vapoter", "vapoteur", etc. ... J'y suis allergique. Je ne sais pas pourquoi...


 


J'ai arrêté de fumer deux fois. Une première fois voici ... heuuu ... une bonne quinzaine d'annes, peut-être. J'ai tenu deux ans et demi, puis, mes "mauvaises fréquentations" (une jeune collègue
qui fumait, avec qui je passais la moitié d la nuit du jeudi...) m'ont fait reprendre la clope. Le second arrêt date de deux mois avant le passage à l'euro. Arrêt définif, apparemment, et ça ne
me manque pas.


Les deux fois, arrêt "brutal", "à la barbare" : du genre "hier je fumais, aujourd'hui, je ne fume plus". Pas de patch, de chewing-gum, de médoc, ... Bon, c'est vrai que les premiers jours, bin,
il faut laisser passer les symptômes de manque physique, et il faut ruser pour ne pas retourner acheter un paquet. Puis il faut - le plus dur - modifier les haitudes. Mais une fois qu'on a fini
par greffer une nouvelle habitude "sans tabac", ça va, on y survit psychologiquement... 


 


Je n'ai rien contre la "e-cigarette"...


Mais je n'ai rien "pour" non plus !


Un escroquerie ? Bah, oui, on peut dire ça comme ça...


Je la compare à une "sucrette" qu'un accro au sucre va mettre dans sa tasse de thé pour remplacer les carrés blancs. S'il mettait trois carrés de sucre, qu'il passe à trois "sucrettes", puis à
deux, puis à une, puis à zéro, bravo ! S'il remplace l'addiction au sucre par une addiction à la sucrette, je n'en vois pas l'intérêt... Il garde son envie pour le sucré...


Aors, acheterr une "fausse clope" pour arrêter de fumer, oui, si, un jour, on envisage sérieusement de jeter la "e-cig" également à la poubelle. Mais si c'est pour remplacer une clope par une
autre, là non plus, je n'en vois pas trop l'intérêt (bon, ok, un peu moins nocive que son homologue au tabac, mais sans plus).


 


Bonne journée !
Répondre
D


 


 Suis d'accord, je me sens telllement libre depuis. Bon weekend Eric.



A


Répondre
D





 Merci



N

Le déclic, je l'ai déjà.
Mais chuuuuuuuuut !
Répondre
D


Jette les briquets!  



N

Oui, oui, oui...
Répondre
D





 Un jour, il y aura le déclic.



L'humour Est La Meilleure Thérapeutique

  • : Doc de Haguenau
  • Doc de Haguenau
  • : Humour, Nutrition et santé, Politique, Sport, Histoire, Alsace, Râler, Actualités
  • Contact

STOP TABAC & ANTI-SMOKING THERAPY

Et si vous arrêtiez de fumer? Ne repoussez pas tout le temps la décision à demain, une fois les complications arrivées, vous vous direz si seulement j'avais arrêté...

http://www.dorffer-patrick.com/article-sevrage-tabagique-j-arrete-de-fumer-mais-c-est-dur-tres-dur-65570244.html

 

The session consists first in a group therapy, and then in individual mesotherapy injections under the skin, with a small needle at both ears.
The mixture injected is purely homeopathic, it causes the disgust of the cigarette, he fought against the urge to smoke, irritability, and against the craving.
One session is required in almost all cases. 

Nicotine withdrawal by homeopathic mesotherapy 

Recherche

Disclamer-Contenu du site

Tous les articles, images, vidéos, blagues, photos... présents sur ce site proviennent soit de moi, soit d'autres sites Web comme le mien, soit bien souvent m'ont été envoyés par Email.

Elles n'ont pas à ma connaissance de Copyright, et je ne connais pas le nom de leurs auteurs la plupart du temps.

Par ailleurs, l'essentiel du contenu de ce site est déjà largement diffusé sur le Net, et je suis ainsi bien incapable de déterminer son origine exacte.

Toutefois, si vous êtes l'auteur et ne désirez pas qu'une de vos créations apparaissent sur ce site, contactez moi par courriel, et je les retirerais.

Si vous possédez des droits sur des images, des vidéos... et, si vous désirez qu'ils ne soient publiés sur ce site, veuillez me prévenir par mail, je m'engage à les retirer dès réception de votre demande.

Il en résulte que le Site décline toutes responsabilités quant à l'utilisation qui pourrait en être faite par autrui.

 

Pages

J'adore la vie, l'humour, et bien plus

J'adore la vie, l'humour, les critiques objectives ou parfois pas, une soif d'informations. Je râle, je pousse des coups de gueule, je m'exprime, j'informe.

Météo Strasbourg

Info circulation